Sumatra

Instagram

Octobre,

Cette année et après notre mois au Vietnam , nous avons décidé de passer un mois en Indonésie mais en ne retournant qu’à des endroits que nous connaissons déjà et pour la plupart c’est même la troisième fois que nous y venons ! He oui on aime vraiment ces lieux et surtout les personnes qui y sont. Des rencontres inoubliables faites la première année en 2013 et qui nous poussent à revenir encore et encore car le fait de revoir ces gens d’année en année nous fait vraiment plaisir !

D’abord Sumatra et plus précisément Ouest-Sumatra, avec la vallée d’Harau, puis un séjour chez les Mentawai (voir le récit dédié), un passage au village de Sungai Pinang et pour finir une grosse semaine à Bali où là ce sera un peu plus de confort, piscine, détente, massage, bon restaus (mais à petit prix c’est ça qui est bien!), des « vacances » quoi !

Je ne vais pas faire de carnet de route détaillé comme habituellement. Pour les « nouveaux » sur le site si vous cherchez les infos pratiques et les récits complets il faut aller piocher dans les carnets 2013 et 2014.

Pour les autres, les « habitués » qui nous suivent depuis tout ce temps voilà de quoi vous donner quelques nouvelles de ce côté ci d la planète.

Harau Valley

harau

Après le Vietnam et le rythme intensif nous nous sommes ressourcés chez Ikbal et Noni. Le homestay a un nouveau bungalow, c’est toujours aussi joli et accueillant. Le seul soucis c’est la fumée qu’il y a ici en ce moment… Toute la journée on est dans le brouillard ! Ceci vient des feux produits par les industries de palmiers à huile…Cette saleté détruit vraiment tout ! En encore ici nous ne sommes même pas du côté de l’île où sont les feux ! Imaginez les gens qui vivent à côté ! C’est triste, Ikbal nous a dit que c’est comme ça depuis un mois… Il attend du vent ou de la pluie pour que ça dégage un peu.

A part ça nous avons passé deux journées formidables ! Tout d’abords retrouver la gentillesse, la chaleur et les rapports sympathiques avec les indonésiens nous a fait un bien fou ! On a beau le savoir avant de venir, nous sommes toujours étonnés de voir que chaque personne croisée nous sourie et bien souvent engage même la conversation (un peu d’anglais un peu d’indonésien, on s’en sort pour les questions habituelles). Leur regard est doux , ils sont généreux, et ça fait chaud au cœur…

Nous avons également retrouvé notre papy farceur. Haaa lui c’est quelqu’un de spécial pour nous. L’an dernier je ne pensais pas que nous allions revenir et le voir une troisième fois ! Lorsque nous sommes arrivés chez lui, j’étais un peu inquiète… Sera t il « encore » là ? Il a 86 ans cette année… Devant sa maison nous avons aperçu une de ses filles. Nous lui avons dit « papa » et montré une photo que nous lui avions portée. Elle a fait oui de la tête et signe qu’il n’était pas là mais qu’il allait arriver et d’attendre à l’intérieur. Ouf ! Peu de temps après il est arrivé à l’arrière d’ un scooter, dans sa belle chemise, un bonnet sur la tête . Il était trop beau ! Il s’est approché, nous a regardé et tout d’un coup il a éclaté de rire et nous a sauté au coup ! Il a même dit a Antony qu’il avait encore grandit! Un vrai grand -père quoi! Quelle émotion de le voir ainsi ! Nous étions vraiment très émus… Nous avons passé un peu de temps chez lui, sa femme est ensuite arrivée. Ils étaient ravis de voir les photos de l’an dernier et de les ajouter à la collection. Nous avons été surpris de voir qu’il ne fumait plus. Il nous a appris qu’il a été opéré il y a 6 mois (de quoi exactement je ne sais pas car il parle peu anglais) et qu’il avait arrêté de fumer et de boire du café. Ensuite il a brandi son bras en désignant ses muscles et dit « strong » avec un grand rire ! Peu à peu plusieurs de ses enfants et petits enfants sont arrivés et nous avons été invités à nous joindre à eux pour le repas. Nous n’avions pas réalisé que nous étions dimanche ! De superbes moments…. Ensuite son petit fils nous a proposé de nous emmener nous baigner dans une cascade. Ok pourquoi pas ! Voilà les journées indonésiennes : rien de spécial de prévu mais plein de surprises !

Quelques photos en vrac :

Nagari Sungai Pinang :

sungai

Nous avons séjourné pour la 3eme fois au village de Sungai Pinang à la Ricky’s beach house. Cette année il y a du nouveau : ils ont construit de nouveaux bungalows sur une plage un peu à l’écart du village. En effet comme je vous l’avais raconté précédemment les anciens bungalows étaient parfois menacé d’effondrement à cause de très fortes vagues !

Nous avons donc découvert le nouveau lieu. Pour y aller c’est sport ! Déjà la route pour parvenir au village est chaotique mais alors là le morceau qui relie le village à cette plage est complètement… je ne trouve même pas le mot ! J’ai bien cru que la voiture allait se retourner ! Quand on arrive on se sent au bout du monde. Par rapport à l’ancien endroit c’est donc très calme, ça invite vraiment au farniente. Il y a cinq bungalows face à la mer. Les travaux ne sont pas totalement finis, ils sont en train de fignoler les extérieurs mais c’est déjà bien joli et les bungalows sont plus grands que les précédents. Le seul petit bémol qu’on peut y trouver c’est justement de ne plus être dans le village. Je pense que la plupart des gens qui viendront ici n’en seront pas gênés car sans doute ils apprécieront l’isolement, mais c’est vrai que nous qui avons connu la vie du village, le contact avec les habitants et les pêcheurs c’est différent. Enfin ce n’est pas très grave car il suffit de marcher un peu et on y est ! Une demie heure par la « route », ou pour les fainéants (=nous) il faut attendre que la marée baisse et on peu traverser par la mer en 5minutes.

Pas beaucoup de monde en ce moment. Deux Irlandaises, et un Français. Pierre est retraité depuis le début de l’année et lui qui n’avait jamais quitté sa maison à décidé de voyager autant qu’il le peut ! Il a déjà fait deux voyages , deux mois à Bali et là il est à la Beach house pour la même durée. Il s’éclate, il prend des cours d’Indonésien, parle à tout le monde et profite à fond de chaque jour s’émerveillant de toutes les belles choses simples qu’on a ici. Belle façon de voyager. J’ai eu la surprise en discutant avec lui de découvrir qu’il est « fan » de mon site ! Ca alors  c’est marrant ! (coucou Pierre ! Tu vois tu es dans le site maintenant 😉 )

DSCF0988 [1600x1200]

Cette année je suis venue avec le projet de réaliser une expo au village ! Si si ! Grande nouveauté pour les habitants, dès que j’en ai parlé à Anne et Ricky l’idée leur a plu. Chaque année je photographie les pêcheurs , les enfants et les gens au hasard. J’ai décidé de les remercier de m’avoir permis de faire tous ces clichés en leur montrant le résultat et en offrant un moment de rencontre.

La veille du jour J nous sommes allés dans le village distribuer les flyers que nous avions apportés. Nous en avions 300, et je pensais que c’était trop. Pas du tout ! Il nous en a manqué ! Aidé de Pierre nous avons parcouru le village entier et comme devant chaque maison en général il y a quelqu’un c’était facile. Nous avions deux trois phrases en Indonésien histoire d’expliquer le contenu du flyer (au cas où certaines personnes ne savent pas lire). Nous avons été bien accueillis, chaque personne voulant à tout pris son flyer ! Très vite des enfants nous ont escortés, nous désignant du doigts les maisons où nous n’étions pas passés. Trop drôle ! Tout le monde doit avoir son flyer ! A ce moment là je me demandais vraiment si les gens allaient venir le lendemain…

Ca nous a bien crevé, il fait pas mal chaud même si à cause de la fumée les rayons du soleil sont bien moins forts. (He oui il y a toujours du « brouillard » vous le voyez avec les photos qui sont ternes…:-( )

DSCF0975 [1600x1200]

Nous avons revus nos amis Maddee (photo ci-dessous, rencontré en 2012) et Donny (le sculpteur du village), supers contents de nous revoir. Du coup chaque jour on est allés rendre visite à nos potes! Des moments simples, la vie quotidienne paisible d’un petit village isolé… On aime !

DSCF0984 [1600x1200]Le jour J, nous sommes partis au village à l’endroit que nous avons pu avoir pour installer les photos. Bon, ce n’était pas idéal, mais le but n’était pas de faire une expo « comme chez nous ». A la base c’était prévu à l’ancienne Beach House, mais elle était en travaux. On a trouvé un warung un peu grand avec de la place pour disposer les images.

L’installation nous a déjà bien fatigués ! Il faisait chaud et il fallait avoir l’oeil sur les enfants qui se sont très vite multipliés et qui étaient sans cesse tentés de décoller les photos ! Il faut dire qu’une bonne partie était disposée juste à leur hauteur.

Nous sommes restés sur place près de trois heures et nous avons vu beaucoup beaucoup d’enfants, des ados et des adultes aussi, mais moins. Nous avons pu remarquer qu’ils étaient timides ! Certains passaient trois ou quatre fois devant à pieds ou en scooter observant de loin, avant d’oser s’arrêter et venir ! Lorsque nous sommes arrivés au warung il y avait pas mal d’homme en train de boire un café et ils ont tous regardé les photos avec intérêt, puis des femmes sont venues, elles venaient se balader avec leur bébé et riaient en reconnaissant parfois quelqu’un sur les photos. En tous cas toutes les personnes qui étaient là observaient attentivement les images. Nos amis Maddee et Donny sont venus et m’ont dit qu’ils aimaient beaucoup que les photos soient en noir et blanc , « authentic pictures » ils m’ont dit.

Il y avaient des images de petits formats que je ne n’avais pas collées entièrement de façon à ce que les gens puissent les prendre s’ils se reconnaissaient eux ou un membre de leur famille. Pas mal ont été récupérées et les gens venaient me dire merci. Parfois je demandais à la personne (souvent une femme) de poser avec la photo à la main. En général elle éclatait de rire en faisant « non » en se cachant le visage toute timide, mais je voyais bien que lorsque j’insistais ça leur faisait plaisir !

Le seul truc dommage c’est que je ne crois pas avoir vu de pêcheurs…. La série est pourtant sur eux ! On m’a dit soit qu’ils travaillaient, soit qu’ils ne venaient pas trop dans le village. Maddee m’a proposé de m’aider à les trouver le lendemain à l’endroit où ils pêchent. C’est dommage j’aurais vraiment voulu qu’ils voient toutes les photos (et leur en donner) car c’était un peu en leur honneur cette expo…

Enfin au moins ça a créé de l’animation ! Et puis les jours suivant j’ai pu voir que même si tout le monde n’est pas venu ça a fait parler car certaine personnes ont demandé s’il pouvaient avoir une photo à afficher dans leur magasin, maison ou warung, du coup j’en ai porté quelques unes.

Nous étions bien crevés après ça, tout ce temps debout dans la chaleur c’est assommant !

Le lendemain nous sommes allés là où les pêcheurs remontent les filets et avons fait une expo « sauvage » lol. Nous avons affiché quelques images sur le mur extérieur d’une sorte de maison commune. Certains sont venus voir, et si les enfants ne les décollent pas les autres les verront plus tard (en tous cas trois jours plus tard nous avons vu en partant que les photos étaient toujours là 🙂 )

Les deux autres journées se sont passées tranquillement entre discussions, balades au village et baignades. On aurait bien aimé aller faire du snorkeling sur l’île en face mais avec la fumée on dirait qu’il ne fait jamais beau et toutes les couleurs sont pales, alors c’est pas terrible…

DSCF0995 [1600x1200]

Nous avons fait un peu de « bricolage » en collant les photos restantes sur du contre plaqué que Sava le menuisier de l’équipe a découpé, et nous avons décoré le restau de la Beach house 😉 Petit souvenir de notre passage…

photoRBH

Instagram

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>