Plateau de Dieng

Instagram

(Juillet, 1er voyage à trois avec Hugo, 10 ans, le fils d’Antony)Dieng

Le plateau de Dieng est une immense caldeira à 2000 mètres d’altitude ( toujours au centre de Java). Cette région est peu visitée par les étrangers. Une part infime de touristes y passe  mais juste quelques heures le temps de voir les principaux lacs et le volcans. Très rares sont ceux qui y restent plus d’une nuit. Nous avons donc décidé d’y passer quatre nuits !

*

Infos pratiques

-Trajet en bus depuis Yogya ou Borobudur possible, direction Wonosobo puis Dieng.

-Taxi depuis Borobudur 450 000

-Retour  vers Yogya: Bemo entre Dieng et Wonosoo, s’arrêter à « plaza kota »  ( 3000 rp il en pase sans arrêt)  et y prendre un mini bus (confortable, clim) dans une des agences (nous avons pris chez Sumber Alam  55 000rp, bus toutes les heures ou deux heures entre7 et 20H) )

-Hôtel à Wonosobo « Ortagha homestay » dans les 25€ la nuit à trois avec les petits-dej indonésiens (nouilles riz etc), ( chambres doubles à partir de 15€)

-A voir : Tout ce qui est sur la carte ci-dessous, à savoir qu’il faut absolument éviter le week-end!!! Tout peut se faire seul ou avec un guide. A noter aussi que tout ce qui n’est pas indiqué est encore ce qu’il y a de plus beau dans le coin 😉

_DSC4827 [1600x1200]

*

Carnet de route:

Nous sommes allés de Borobudur à Wonosobo en taxi . Nous avons hésité avec le bus mais il fallait en prendre deux et nous avions des infos contradictoires sur les horaires et correspondances. Du coup, comme nous n’avions pas trop envie de nous embêter on a décidé d’y aller en voiture, pour une fois, ça fait du bien aussi ! Nous avons mis 2 heures pour parcourir les 60km. 450 000rp ça fait cher le trajet mais comme c’est peu fréquenté c’est le prix à payer… Très beaux paysages tout le long.

Lorsque nous avons décidé de venir dans ce lieu un peu l’écart j’ai du faire pas mal de recherches qui sont restées peu fructueuses. A part un blog ou deux, peu d’infos. Pour loger à Dieng même cela semblait compliqué, les gens parlaient de quelques homestay assez basiques mais impossible de trouver la moindre photos ou information de prix. Si nous avions été seuls nous y serions allés direct mais là avec Hugo c’était plus risqué.

L’autre option était donc de loger à Wonosobo qui est la plus grosse ville aux portes du plateau. La ville ne nous enchantait pas mais par sécurité nous avons décidé d’y rester au moins une nuit le temps de prendre une décision pour la suite. Peu d’adresses sur le web, celle qui m’a semblé la mieux était donc le Ortegha homestay. Finalement cet hôtel se trouve à 5 kilomètres du centre ce qui est parfait  car au milieu de la verdure.

_DSC4778 [1600x1200]

Une fois arrivés nous découvrons une grande maison verte et à l’intérieur une douzaine de petites chambres organisées autour d’un salon et d’une cuisine, comme une vraie maison ! C’est comme chez l’habitant, sauf que les proprios n’y vivent pas vraiment, ils sont juste à côté sur l’arrière du bâtiment, c’est comme deux maisons qui communiquent (et nous ne les avons rarement vus).

Notre chambre était toute petite et une fois le matelas d’appoint ajouté on ne pouvait plus poser un pieds par terre mais c’était propre et charmant, alors on ne s’en est pas plaint. Certaines autres chambres n’avaient pas de fenêtre alors nous pensions avoir la meilleure. Salle bain basique mais on a vu pire. Quand nous sommes arrivés nous étions les seuls du coup nous avions toutes les parties communes pour nous. Thé, café et friandises à disposition.

_DSC4775 [1600x1200]

A peine arrivé il a plu des trombes d’eau pendant une bonne heure. Nous avons demandé au proprio, un homme d’un certain âge, plutôt sympa mais pas très bavard, où louer un scooter. Au début il nous a dit qu’il ne savait pas et puis on a insisté et il a appelé quelqu’un qui est venu depuis la ville et à emmené Antony en chercher un pour 85 000/jour.

Une fois le ciel dégagé nous sommes sortis à pieds et au hasard faire une petite balade. Juste derrière le homestay il y a un village, au milieu de rizières et de champs, après la pluie c’était très agréable.

_DSC4783 [1600x1200]

Rien de spécial là bas mais nous avons baladé presque deux heures en faisant une grande boucle (nous pensions être perdu d’ailleurs). Les gens nous saluaient tous et avaient l’air très surpris et amusés de nous voir ! On nous criait même des « Hello mister » depuis les scooter qui passaient. A l’évidence peu de touristes européens viennent se perdre par là !

Le soir nous avons découvert un très bon plat local le « Mie Ongklok + Sate » (sorte de soupe de nouilles avec du jus de viande et des brochette de bœuf caramélisé).

Attention si vous n’avez pas de scooter, pour aller manger depuis il homestay il vous faudra marcher un peu…

 *

Première journée : entre émerveillement et déception

Notre nuit n’a pas été de tout repos. Des clients indonésiens sont arrivés au milieu de la nuit et ont fait du bruit un bon moment puis se sont levés à 4H et rebelote ils parlaient dans le salon comme si c’était la journée. Cet hôtel est sympa mais plein ça doit être un peu l’enfer pour le bruit !

Nous sommes partis tôt, un peu avant 7H car il pleut souvent l’après-midi dans cette région alors mieux vaut avoir une grande matinée. Pour atteindre Dieng il nous a fallu une petite heure (20km). La route grimpe au milieu des versants des montagnes autour, c’est magnifique ! Tous semble sculpté par les cultures, tout est bien vert, les gens travaillent dans les champs et on a la vue sur des volcans autour. L’air était bien frais, quel plaisir !

_DSC4790 [1600x1200]

_DSC4803 [1600x1200]

D’après tout ce que j’avais pu trouver je m’étais vraiment imaginé Dieng comme un tout petit village perdu dans la montagne, avec des lacs et des cratères cachés dans la nature qu’on ne trouve qu’en randonnant, bref un peu l’aventure ! Finalement on découvre que le village est plutôt grand et assez tourné vers le tourisme comme en attestent les nombreuses échoppes de souvenirs, de bonnets et d’écharpe marqués «Dieng » (et oui c’est la montagne!). Je savais que la région était visitée par les indonésiens mais je ne pensais pas à ce point. Nous découvrons ébahis des homestay quasiment tous les deux pas ! Incroyable il doit y en avoir une vingtaine voire une trentaine ! Nous n’aurions pas dormi dehors ça c’est sûr … Au début nous avons un peu regretté de ne pas être venu direct ici pour profiter de la montagne. Nous avons pensé déménager mais avons eu la flemme de repartir chercher les sacs, remonter en bus etc. Et puis au final nous avons trouvé que c’était plus calme là où nous étions.

Donc, une fois arrivés nous avons vu également que les lacs, volcans et temples étaient tous bien indiqués par des panneaux, et que malheureusement comme lors des précédentes étapes tout ceci a bien été organisé et mis en scène façon …. « parc d’attraction »…. Oui ! Encore ! Enfin surtout le week-end comme nous le verrons.

Nous commençons par le lac Warna où on nous indique que le prix pour les étrangers est de 150 000rp (et de 5 000 pour les locaux!) Heureusement on nous fait un « special discount » 150 000 pour nous trois. Franchement même à ce prix ça fait cher l’entrée pour aller voir un lac ! Vraiment à Java ils exagèrent. Je ne comprends pas leur démarche surtout que le coin est déjà très peu visité, ils n’attireront personne comme ça… Et pour info dans un blog de 2014 la personne disait avoir payé 10 000rp, comme quoi les choses évoluent vite…

Le panorama sur le lac turquoise et un autre plus marron est très beau, mais j’avoue que toute cette infrastructure autour et le monde m’a un peu gâché le plaisir  (et encore la foule arrivait quand on partait).

_DSC4809 [1600x1200]

_DSC4822 [1600x1200]

Ensuite nous sommes allés au volcan Sikidang. Là encore c’est Disneyland, autour du cratère il y a des stands partout, on peut même se faire photographier avec des chouettes (pauvres bêtes en plein soleil!) ou faire un parcours en quad , bref rien à voir avec la choucroute !

Sinon le paysage est beau mais là encore dur d’apprécier vraiment…

_DSC4829 [1600x1200]

_DSC4832 [1600x1200]

A côté de ça l’ambiance avec les touristes Indonésiens été sympa, nous avons du poser pour des photos sans arrêt !! Ils étaient complètement excités de nous voir et de nous prendre en photos !

_DSC4826 [1600x1200]

Et les gens du crus étaient aussi adorables, ravis de nous voir et avide d’échange. Ca c’est le bon côté des choses…

_DSC4859 [1600x1200]

_DSC4854 [1600x1200]

Après le volcan nous sommes allés au « complexe d’Arjuna » (le ticket d’entrée à 25 000 pour le volcan comprend aussi cet endroit). Il y a trois ou quatre petits temples, certains en ruines et il paraît que ce sont les plus anciens de Java ! Je vous passe les détails mais à côté il y avait une sorte de fête foraine….

_DSC4846 [1600x1200]

Un peu fatigués et dépités de tout ça nous avons décidé d’arrêter les visites pour ce jour là et de simplement balader et manger dans le village. Nous avons réalisé aussi que c’était dimanche donc forcément beaucoup de monde ce qui enlève un peu plus le côté calme, nature et authenticité. Vraiment à Java il faut éviter d’être dans ces lieux entre le vendredi et le dimanche (reste plus beaucoup de jours finalement!)

Heureusement que les paysages sont toujours aussi beaux. Le village est entouré de champs et de sommets, c’est superbe.

_DSC4851 [1600x1200]

_DSC4853 [1600x1200]

Après déjeuner nous sommes rentrés car le temps semblait changer. En effet nous avons fait une partie du retour sous la pluie. Repas dans notre maison, nous étions à nouveau seuls bien tranquilles.

*

Deuxième journée : Réveil super actif et … matinée hyper-active !

Debout 3H15 ! Allez on se dépêche, il y a un point de vue pour le lever de soleil, le « Sekunir Hill » mais il se trouve tout en haut à Dieng. Les gens partent de là bas à 4H alors nous qui devons monter d’abord sur le plateau il faut se bouger ! Nous n’avons mis que 30mn pour arriver à Dieng, puis 20mn de plus pour arriver au panneau du parking (et à l’entrée payante 10 000rp ) du point de vue. Nous avons bien faillit nous perdre car au début c’est indiqué puis plus rien  (mieux vaut donc repérer la veille) ! Il faut aller au village de Senbungan puis continuer. Bref nous voilà donc arrivés en un temps record. Il fait bien frais presque froid, heureusement nous sommes couverts. Là nous voyons un panneau fléché « 800m ». Nous commençons à grimper et très vite plus aucune lumière il fait nuit noire, mais alors vraiment noire ! Évidemment pile ce jour nous n’avons pas pris la lampe frontale ! Du coup 20 minutes de grimpette hard (boue, marches inégales, pierres, le tout en pente raide…) à s’éclairer au téléphone, quelle galère ! Tout est bien qui finit bien nous étions en haut vers 5H. Le lever de soleil en lui même n’était pas fantastique mais la vue sur les volcans était sympa. Penser à bien vous couvrir !

_DSC4872 [1600x1200]

_DSC4890 [1600x1200]

Nous sommes allés prendre le petit dej dans un mini warung du village de Sembungan (qui se trouve être le plus haut village de Java!). J’ai adoré cet endroit. C’est comme ça que je m’imaginais Dieng, un tout petit village de montagne pommé. Il y a quand même  quatre ou cinq homestay (sûrement très sommaires) et si c’était à refaire c’est là que je logerais ! J’adore cette ambiance de bout du monde….

Kopi susu (café au lait) et Tempe (beignet de tofu) un régal au petit matin.

_DSC4893 [1600x1200]

_DSC4898 [1600x1200]

Ce sont ces moments là que je préfère quand les villages s’éveillent, le coq chante au milieu de la route, les mamans donnent la béquée à leur petit sur le pas de la porte, les paysans passent, leur gamelle à la main direction les champs. Bref des moments simple et apaisants. J’y serais restée des heures.

Juste à côté nous voyons un panneau « Air terjung Sukarim» (une cascade) et dans cette direction la vue à l’air très belle, du coup nous décidons d’y aller. La mamie du warung nous mime que la route n’est pas carrossable en scooter. Ca tombe bien nous avions envie de balader à pieds dans l’air frais.

Nous voilà partis sur une route fracassée qui descend en pente assez raide. Tout autour, des champs de légumes, choux, pommes de terres, poireaux, tout semble sculpté c’est magnifique sous les premiers rayons du soleil.

_DSC4901 [1600x1200]

_DSC4904 [1600x1200]

_DSC4908 [1600x1200]

Nous marchons un bon moment et ne voyons toujours pas l’ombre d’une cascade. Un pick-up arrive derrière nous et comme toujours les gens s’arrêtent et nous lancent un « mau ke mana ?», « Où allez vous ? » . Nous répondons que nous allons à la cascade et j’en profite pour demander si c’est loin. Les gars disent que oui et font signe de monter dans la benne avec un grand sourire. Super ! Nous voilà partis pour un tour de rodéo, qu’est ce que ça secoue ! En chemin on fait monter aussi une maman et sa petite fille.

_DSC4917 [1600x1200]

Plus nous descendons et plus nous nous demandons comment nous allons remonter ensuite !

Le monsieur nous dépose à quelques mètres de la cascade. Vu la route pour y aller cette fois oui nous sommes seuls sur les lieux 😉

DSC_0030 [1600x1200]

Nous décidons de commencer à remonter en espérant à nouveau être rejoints par un pick-up, il y a des travailleurs dans des champs de wasabi tout autour, on ne sait jamais….

Et ben non !! Nous avons bien sué et soufflé, et ça nous a pris presque 45mn de dure montée pour arriver en haut. On aurait parié pour 2H, comme quoi ! Enfin, nous avons marché à une allure assez soutenue compte tenu du dénivelé car il y avait quand même 2,5km. Heureusement qu’ Hugo aime marcher !

En haut la dame du warung nous offre des petits gâteaux et j’en profite pour la photographier, elle a un beau visage. Au début elle rie et me fait signe qu’elle ne veut pas mais j’insiste car ce n’est pas un « vrai » non, et en voyant le résultat sur l’écran elle est toute contente.

_DSC4934 [1600x1200]

Il n’est alors que 9H du mat et on l’impression d’avoir fait déjà une  journée !

Nous remontons en selle et partons au hasard des routes. Nous retombons sur des panneaux qui indiquent des volcans et lacs. En fait ce sont ceux qui se trouvent vers l’ouest du plateau, un peu plus loin. Nous décidons d’aller jeter un œil. Nous avons traversé là encore de somptueux panoramas et les gens étaient toujours aussi accueillants sur la route.

_DSC4935 [1600x1200]

DSC_0032 [1600x1200]

Nous prenons la direction du Kawah … (je ne me souviens plus il n’est pas sur le carte) et du lac Telaga Dringo. Une petite route commence à serpenter et puis cette route devient vite très chaotique et très pentue. Je dois à plusieurs reprise descendre car on n’avance pas à trois. J’en profite pour quelques photos des gens, tant qu’à faire, ils sont là et me font de grands « coucou » il faut profiter !

_DSC4947 [1600x1200]

Plus loin Hugo doit lui aussi descendre et là par chance nous croisons deux jeunes sur une moto qui s’arrêtent nous poser les questions habituelles. Celui à l’arrière descend et l’autre nous fait signe de monter avec lui. Il a une moto puissante et nous monte au volcan. Cool ! Ce n’est plus le week-end et vue la route pour y accéder nous sommes seuls.

_DSC4957 [1600x1200]

Il faut encore monter pour accéder au lac. La route est toujours aussi atroce et raide, je marche derrière, un bon moment, et j’en peux plus en plus j’ai mon casque sur le tête (lol) ! Finalement je vois Antony et Hugo revenir et ils me disent que c’est encore loin et qu’ils n’arrivent plus à monter ! Pfff tout ça pour rien ! Nous ne verrons pas le lac….

Il y avait d’autres points d’intérêt dans le coin mais nous en avions assez alors nous sommes rentrés à Dieng à 20mn de là. Nous avons pu voir qu’en semaine c’est plus calme même si il y a pas mal de circulation.

Repas de poulet et frites ! Beaucoup de culture de pommes de terres dans le coin, c’est sympa  ça change des nouilles et riz!

_DSC4975 [1600x1200]

_DSC4972 [1600x1200]

Les hommes portent de lourds paniers plein de patates sur de longues distances… Ils nous ont rappelé les porteurs de soufre du Kawah Ijen, les pauvres.

_DSC4930 [1600x1200]

Après cette très longue et active matinée, nous avons décidé de nous reposer « à la maison » 😉

C’était sans compter que vers 16H deux familles sont arrivées. Des Indonésiens de Bandung, très sympa qui nous ont même offert des biscuits faits maison. Le seul hic c’est qu’on s’est dit que nos projet d’avoir une longue et paisible nuit étaient compromis… Oui les Indoneiens sont adorables mais… bruyants! Ils avaient plein de nourriture et de boissons nous avons pressenti une soirée animée. A ce moment là par hasard Antony va chercher un couteau du côté des propriétaire et découvre que la maison est plus grande que ce qu’on croit et par une porte ouverte il voit une belle et grande chambre, deux lits en 120, salle de bain avec lavabo (ben oui c’est bête mais se brosser les dents dans les chiottes c’est moyen!) et un salon à côté ! Whaaaaa!

Du coup il demande pourquoi nous n’avons pas eu cette chambre quand nous avons demandé « familly room » et surtout si nous ne pouvions pas y déménager ! On ne comprends pas trop ce que dit le proprio, mais au début il dit non. Bizarre… On décide d’insister et là il nous dit que cette chambre est plus chère donc on peut y aller mais il faut rajouter 25 000 par nuit (moins de 2€!) Mais pourquoi ne nous a t il pas proposé cette chambre dès le début ??? Nous ne le saurons jamais mais avons pris nos clics et nos clacs et nous sommes installés dans notre nouvel appartement, plus grand et un peu l’ écart de la pièce principale. Et dire qu’on campait depuis deux jours ! Alalala ! En Asie y a toujours des choses incompréhensibles! C’est comme ça !

_DSC4977 [1600x1200]

Le soir alors que nous nous apprêtions à sortir manger nous voyons nos « colocataires » assis par terre sous le porche en train de faire un barbecue-pic-nic ! Ils nous tendent une bière et nous invite avec de grands signes à nous asseoir et à goûter leurs plat !

_DSC4985 [1600x1200]

Un couple est coréen, les autres vivent à Java mais viennent de Sulawesi (une île qu’on aimerait visiter!), ils sont super gentils. Nous testons des spécialités coréennes, c’est très très bon !

_DSC4988 [1600x1200]

Nous restons un moment et puis nous sortons quand même, un peu gêné de refuser de manger davantage, mais nous étions aussi gênés de « trop » manger ! Un moment vraiment sympa, une rencontre de plus !

*

Troisième journéee : Le meilleur plan c’est… « pas de plan » !

Lors de nos voyages nous avons toujours des journées « mortes » sans rien de prévu. Durant ces moments nous allons flâner dans des endroits où il n’y a rien « à voir », et donc où les touristes (souvent pressés) ne vont jamais, et nous comptons sur le hasard (qui fait toujours bien les choses!).

Pour ce voyage ci n’ayant « que » 15 jours à Java il y avait moins de journées laissées vides.

Ce troisième jour dans la région de Dieng fut donc consacré ce genre de journée « surprise ».

Nous sommes partis vers 7H sur la route qui mène à Dieng. Vraiment ces paysages ne nous lassent pas, c’est toujours aussi beau ces champs et ces volcans (attention après 9H on ne les voit plus car il y a des nuages!).

_DSC4994 [1600x1200]

L’avantage du scooter c’est qu’on peut s’arrêter quand on veut. Pauses photos et puis on voit un marché dans un village en bord de route. Une partie en intérieur et une autre à l’extérieur, vraiment un beau marché traditionnel. Là une chose est sûr il ne voient jamais le moindre touriste ! Dès que nous sommes entrés nous avons senti la rumeur se propager «  il y a des touristes ! ». Des groupes se formaient un peu partout attendant notre passage, les gens riaient et chuchotaient, ils étaient tous ravis de pouvoir nous poser quelques questions (nous avons du cent fois dire d’où nous venions et l’âge d’Hugo!), nous prendre en photos ou poser pour moi.

_DSC4998 [1600x1200]

_DSC5006 [1600x1200]

_DSC5022 [1600x1200]

_DSC5026 [1600x1200]

Nous avons passé un bon moment à déambuler ainsi, accostés tous les deux pas. Toujours cette même douceur, ce regard bienveillant qui fait très chaud au coeur. Haaaa… les Indonésiens…..

_DSC5031 [1600x1200]

_DSC5032 [1600x1200]

_DSC5034 [1600x1200]

_DSC5036 [1600x1200]

_DSC5044 [1600x1200]

_DSC5045 [1600x1200]

_DSC5027 [1600x1200]

_DSC5049 [1600x1200]

Ensuite nous avons poursuivi un peu la route et décidé de nous garer et d’emprunter à pieds un chemin qui part à droite dans un village. Ambiance typique, on aime. Là encore les gens nous dévisage visiblement surpris puis nous distribuent de grands sourires. Les enfants par contre restent figés, ils sont impressionnés !

_DSC5043 [1600x1200]

Nous nous dirigeons en direction du volcan Sindoro afin de mieux le voir et nous découvrons des champs de thé ! Superbe ! Une info inédite je crois 😉

_DSC5053 [1600x1200]

Alors que nous nous apprêtions à sortir du village nous entendons des rires en haut d’un escalier venant d’une maison dont la « terrasse » est habillée de tentures comme on le voit pour les mariages . Des jeunes filles nous regardent et lorsque je sors mon appareil elle rient se cache le visage puis s’enfuient en gloussant. Une autre personne apparaît et nous fait signe de monter. Nous ne nous faisons pas prier, ce sont ces moments là que nous préférons dans les voyages : être invités !  Chaque voyage au moins un   mariage haha (et même une fois des funérailles!!)

Là, plusieurs personnes nous accueillent chaleureusement  et nous font signe de nous asseoir par terre devant une des tables. On voit qu’en effet tout est décoré pour un mariage.

_DSC5093 [1600x1200]

Le marié se présente (c’est le seul qui parle quelques mots d’anglais) et nous dit qu’il s’est marié le veille. En quelques secondes nous avons tous un verre de thé et on nous invite avec insistance à nous servir des gâteaux dans les bocaux qu’il y a sur la table. L’hospitalité à l’Indonésienne comme nous en avons souvent fait l’expérience.

_DSC5079 [1600x1200]

Hugo se fait kidnapper par quatre jolies filles qui ne le lâchent pas et enchaînent les photos avec lui ! On est mort de rire ! Je leur demande ensuite leur âge, 16 ou 17 ans  tout de même haha !

_DSC5076 [1600x1200]

Tout le monde rigole et nous propose à manger sans cesse et puis toute la famille veut se faire photographier. On nous fait entrer et c’est le défilé, on mitraille !

DSC_0035 [1600x1200]

_DSC5087 [1600x1200]

_DSC5086 [1600x1200]

Pour nous faire honneur les mariés ont même remis leur tenue de mariage (on remarque qu’ils sont modernes et ne portent pas de vêtement traditionnel indonésiens ou musulmans). Ils sont très beaux !

_DSC5090 [1600x1200]

Nous avions encore oublié les « cadeaux » ! Nous sommes repartis vite à l’hôtel récupérer des porte-clés tour Eiffel et quelques bracelets que j’avais pris « au cas où », ouf, il y en avait pile quatre ! Hugo les offre aux filles qui se mettent à pousser des cris stridents et à rire dissimulant leur bouche avec leur main, toutes heureuses et gênées à la fois. Moments extras !

_DSC5094 [1600x1200]

_DSC5102 [1600x1200]

On nous redonne à manger, on a beau tenter de refuser parfois, rien à faire on y passe ! Mais tout est très bon!  Les filles sont au petits soins avec Hugo, il boit et mange comme un roi.

On finit tout de même par prendre congé (toujours délicat ce moment où il faut se décider à partir!) et un des gars nous propose alors de nous mener en voiture voir un lac. Trop adorable ! Nous refusons en le remerciant et décidons d’y aller en scooter. C’est le lac Menjer, bon c’est joli mais rien de spécial, c’est un lac, mais la route pour y aller permet encore d’avoir une belle vue et de croiser des gens sympas.

Voilà une matinée de passée, en allant de surprise en surprise, juste génial, des moments comme on en a beaucoup en voyage et on ne s’en lasse pas, au contraire c’est toujours ce qu’on recherche car ce sont ces souvenirs là qui restent gravés à jamais .

Retour au homestay en début d’aprem sous des nuages noirs, une bonne douche chaude , la maison est vide à nouveau, un verre de thé devant les rizières, que demander de plus ?

*

Le lendemain (soit aujourd’hui!)  retour en bus vers Yogya (bemo 15mn + gros mini bus 2H30)  et nuit à l’hôtel  (Roemah Canting, chambre triple immense et moderne  23€ au top!)  avant le vol pour Bali. Nous y serons pour presque 15 jours. Comme je vous ai déjà parlé de Bali (2012 et 2013)  je ne pense pas publier de carnet de route ( peut-être juste un résumé en photos), mais vous pourrez nous suivre sur  Facebook  😉 Je ferai paraître également comme toujours un bilan du voyage.

*

Conclusion,

Passer plusieurs jours dans la région de Dieng vaut vraiment le coup!

Outre les attractions majeures que sont les volcans et lacs, il faut absolument voir « le reste ». Évitez à tout prix le week-end, et ce sera vraiment plus agréable pour profiter des beautés naturelles de ce lieu.

Si vous pouvez, perdez vous dans les champs, flânez dans les villages dont vous ne lirez le nom dans aucun guide et vous trouverez l’âme de l’Indonésie, celle que tous les amoureux de ce pays connaissent.

Pour le logement le Ortegah homestay  est une bonne base . Si vous n’avez pas de scooter comme nous vous pouvez monter à Dieng en bemo, il en passe sans arrêt sur la route principale juste à côté.  L’intérêt est d’avoir « une maison » plus qu’une chambre. Sinon moi à refaire j’irais au village de Sembungan pour être vraiment au bout du monde, et pour qui souhaitent  plus d’animation , à Dieng vous aurez l’embarras du choix et vous aidera sûrement pour organiser vos activités.

*

Bonus: « Le mot d’Hugo »

Le premier jour, on a passé la matinée dans le taxi puis l’après-midi on est allés faire le tour du village. Le deuxième matin on est allés à Dieng voir des lacs acides, puis on a visité un cratère, il y avait beaucoup de fumée.   C’était rigolo car ça puait! En fin de matinée on est allés voir des temples Hindouistes, dommage car il y en avait un en travaux. Le jour suivant on est allés voir le lever du soleil sur le plateau de Dieng, c’était le plus beau lever de soleil de ma vie.  On est descendus das un petit chemin pour aller voir une cascade, puis au bout de 20 minutes de marche un pick-up est passé et il nous a proposé de monter. La cascade était très belle, elle devait faire au moins 30 mètres de haut. C’était bien car il n’y avait personne, on était seuls.   Après on est allés voir un petit cratère mais il fumait beaucoup et aussi il faisait beaucoup de bruit. Le dernier jour on faisait le tour d’un village et des gens nous on appelés pour que l’on vienne avec eux. C’était un mariage. Quatre jolies filles ont pris beaucoup de photos avec moi et elles étaient au petits soins. Après on est allés voir un lac.

Instagram

6 Comments. Leave your Comment right now:

  1. by Jacques

    Salut Marion,
    Avant d’avoir lue tes conclusions je m’était fait pratiquement les mêmes….
    Ah les mariages en Indonésie « nous connaissons pour avoir eu la chance d’être invitées ma fille une amie et moi c’était en 2012 au retour du Pays Toraja « que ce vous conseille  »
    A propos pas de photos de cette cascade ….
    Enfin ce vu un plaisir de vous lire Hugo et toi et je tiens ton billet dans le coin de ma tête !maintenant je me pause aussi cette question au mois d’avril faisable ou pas et bien sûr uniquement la semaine !?
    A +++++
    Jacques Indonésie partage et bons plans.

    • by admin

      Merci Jacques 😉 en avril ça doit le faire… Un peu plus de pluie peut être? Un bon poncho et un thé brûlant au retour et c est bon

  2. by Francois

    Merci pour ce joli récit.
    Là on est dans la région. On comptait aller dormir à Sembungan. Est-ce accessible en moto?
    François et Camille

    • by admin

      Hello, de memoire…je ne sais pas où est Sembougan!si c est un village du plateau, oui pas de souci 😉

  3. by François

    Vraiment merci pour tous ces renseignements. Nous revenons du plateau de Dieng et nous avons beaucoup aimé cet endroit! Pour faire un petit retour sur notre expérience :
    Nous avons séjourné à Wonosobo au Duta Homestay. Guest house très confortable avec petit jardin mais propriétaire pas très aidant. Nous avons un peu galéré pour louer un scooter, on afinalement trouvé par l’agence de voyage Polaris tours ( 80000 Roupies/ jour). Franchement très efficaces ! Ils ont également organisé notre retour en bus pr Yogjakarta à un tarif tout à fait intéressant.

    Nous avons visité le plateau de Dieng en semaine. Très peu de touristes et aucun site n’était payant ! Nous avons visité les temples (endommagés… Pas exceptionnels), le lac coloré avec une balade dans les cultures avoisinantes, le cratère.
    Nous avons fait la rando du Gurung Prau (4h aller retour au départ de Dieng ), très bien fléchée, pas besoin de guide !
    Nous avons dormi une nuit à l’homestay Cahaya Sikunir à Sembungan (accessible en scooter), un petit village (250 000 roupies/ nuit). Confort sommaire, nuit froide ( prévoir affaires chaudes) mais vue magnifique sur le lac. Pas loin à pied pour faire l’ascension du Mont Sikunir pour y voir le magnifique lever de soleil (30 min d’ascension pour y accéder).
    On conseille également de passer en scooter à Tambi où il y a des plantations de thés. A nouveau, superbes paysages !

    • by admin

      Que dire…Merci pour toutes ces infos!! Beaux voyages 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>