Conseils pratiques

Instagram

Il y a quelques règles à adopter en photographie numérique pour ne pas être dépassé ou pris au dépourvu.

 

  • Tout d’abord, vous devez choisir la ou les cartes mémoires. Il y a plusieurs solutions et je ne saurais vous dire laquelle est la meilleure car je pense que c’est un choix personnel à faire en fonction de ses habitudes.

    Soit vous prenez une grosse carte mémoire et stockez toutes les photos dessus :

    -avantage, tout est dans votre appareil, dans un seul endroit, c’est plus simple, si vous avez prévu assez d’espace de stockage vous n’avez à vous préoccuper de rien (prendre quand même une carte de secours au cas où vous auriez mal estimé)

    -inconvénient, s’ il y a un bug ou une fausse manip, si vous perdez votre appareil photos, etc, vous perdez toutes vos photos.

    Soit vous prenez plusieurs cartes mémoires moyennes :

    -avantage, vous ne mettez pas tout vos œufs dans le même panier, si vous perdez ce qui se trouve sur une carte c’est seulement une partie des photos

    -inconvénient, vous multiplier le risque de perdre une carte ! Comme c’est petit, il va falloir les ranger dans un endroit approprié, et y faire très attention .

    Sinon vous pouvez aussi décharger sur un ordi si vous en avez un,  et  également sauvegarder en double, (cf conseil plus bas)…

    A vous de voir quelle solution vous convient le mieux.

  • En parlant de la carte mémoire il va falloir parler du poids des photos. Comme je vous l’ai dit un peu plus haut les appareils ont toujours plus de pixels, mais parfois ce n’est pas utile. Vous devez paramétrer votre appareil en choisissant le nombre de mégapixels, donc la résolution. Plus il y en a, plus votre image sera précise. Si vous comptez garder les photos sur ordinateur ou les imprimer en 10X15cm vous ne verrez pas la différence, par contre si vous voulez faire des agrandissements géant ce n’est pas la même chose. Il faut donc que vous sachiez ce que vous allez faire des photos.

    Une façon simple de s’y retrouver avec des exemples :

    Vous réglez votre appareil sur 6 Mégapixels, vous obtiendrez des images de 2000X3000pixels (ce qui fait bien au total 6 millions de pixels). Prenez les deux premiers chiffres : 20X30. Vous avez la dimension à laquelle vous pouvez imprimer votre photos avec une qualité optimale ! En 20X30cm , déjà un beau format, le tirage sera donc de qualité excellente. Mais sachez que vous pourrez l’agrandir un peu plus et avoir un résultat plus que correct.

    Ainsi vous pouvez faire vos calculs ! Vous économiserez ainsi de l’espace sur votre carte.

  • Ensuite, un indispensable pour moi c’est une seconde batterie (ou un stock de piles). On en trouve pour pas trop cher sur internet qui ne sont pas forcément de la marque de l’appareil mais sont compatibles.

  • Un autre point pratique en voyage est celui de l’éventuelle panne ou casse ou vol de l’appareil photo. En tant que photographe professionnelle je ne saurais que trop vous conseiller de partir avec deux appareils… Il y a l’appareil principal, peut-être plus performant, ou avec lequel vous vous sentez mieux. Et puis il y l’autre, qui peut être d’ailleurs utile si vous êtes deux , mais que surtout vous aurez en cas de pépins. Cela peut même être un vieil appareil, le but est juste de l’avoir en secours.

    Vous aurez compris: je pars forcément avec plusieurs appareils !

  • Vient ensuite la question du stockage et ou de la sauvegarde. Nous avons parlé de la carte mémoire et c’est certainement le plus simple. Cependant nous avons vu aussi qu’il y a un risque de perdre les photos (ou la carte). Donc si vous êtes du genre, prévoyant, et que les photos sont très importantes pour vous, il faut prévoir une solution de sauvegarde en double. Il n’y a pas cinquante solutions. Le videur de carte (comme un disque dur) mais c’est assez cher, emporter un petit ordi et décharger au fur à mesure (ça permet aussi de trier) mais c’est encombrant, ou décharger sur un site type  dropbox (stockage sur le net) mais il faut une connexion internet et ça peut être long si le débit n’est pas assez important. Sinon si vous pouvez avoir accès à un ordi (mais pas forcément avec internet) il reste la clé USB, plus simple. Donc des solutions avec toujours des inconvénients ! A vous de voir, là aussi.

    J’emporte un ordi qui me sert à décharger mais aussi à me connecter à internet, écrire etc. Normalement une vraie sauvegarde de documents importants doit être sur trois endroits différents. 

  • Si votre appareil n’est pas étanche, pensez à emporter un sachet type congélation pour le protéger en cas de forte pluie. Sinon il y a aussi des étuis waterproof pour compact et même reflex, plus cher, bien pour la pluie, mais je ne sais pas si on peut faire confiance à ce genre d’article pour vraiment aller sous l’eau (ou alors avec un vrai boitier mais c’est cher).

    Pour ma part j’ai un sac étanche pour mon reflex (juste pour la pluie pas pour plonger!), et un petit compact étanche  pour la plongée.

  • Un trépieds léger peut être une bonne chose (pour les amateurs expérimentés en particulier,  pour du réglage basse vitesse).

Si vous avez des questions ou besoin de conseils spécifiques, n’hésitez à utiliser le formulaire ou à laisser un commentaire. Je me ferai un plaisir de vous répondre et si le sujet s’y prête je pourrai réaliser un article sur le sujet .

Instagram

12 Comments. Leave your Comment right now:

  1. by Lucas

    Bonjour,
    Je trouve vos photos réellement magnifiques. Je suis adepte des voyages et de la photo mais pour le moment malheureusement je ne peux pas trop pratiquer. Je commence à bien maitriser le côté technique de mon appareil mais j’ai des lacunes en ce qui concerne le cadrage, trouver le bon angle… Auriez vous des conseils à me donner à ce sujet, des livres à lire, des exercices à faire?
    Merci de votre réponse.
    Laura

    • by admin

      Bonjour Laura,

      Je vous remercie pour votre message;
      Je n’aurais qu’un seul conseil à vous donner: faites des photos! Beaucoup de photos!
      Documentez vous en effet pour la technique, il y a des choses à apprendre. Par contre concernant le cadrage et l’angle de prise de vue, à mon sens c’est un peu la seule chose qui ne s’apprend pas vraiment (mais vous trouverez sur le net pas mal de choses sur la règle des tiers etc)… Il faut que vous « le sentiez ». Rien d’autre à faire que pratiquer pour ça… Pour un sujet, essayer plusieurs angles de vues et plusieurs cadrages et trouvez ce qui est « votre truc », ce qui vous plait vraiment et vous aurez ainsi votre style.
      Je vous invite aussi à lire la page sur « l’approche » en photo via le menu déroulant en haut de page.
      A bientôt Laura, et bonnes photos 😉

  2. Salut!!

    Super sympa ce blog (découvert au détour d’une conversation FB sur un groupe voyage 😉 ), les photos en arrière-plan des articles sont vraiment belles, j’adore!
    J’ai hâte de prendre mon 700D récemment acheté pour tenter de ramener des photos sympas.

    J’aurais une question « mécanique », j’ai entendu qu’il fallait faire attention aux chocs de températures pour éviter que de la condensation ne se forme à l’intérieur de l’appareil et bousille tout (ex: on fait une rando en hiver et on rentre dans un endroit chauffé). Mais je ne trouve pas de durée à partir de quand ça risque de se former. Est-ce qu’on voit de toute manière cette condensation se former sur la lentille par exemple et que du coup il faut faire attention et essuyer le tout ? Et que du coup si y’a pas de condensation à l’extérieur y’en a pas à l’intérieur ?

    Merci pour ces précieux conseils photos pragmatiques, très sympa!

    • by admin

      Bonjour Hervé et merci pour votre commentaire. Alors oui la buée ou les chocs thermiques c’est pas cool… Concernant les différences de températures on dit qu’il faut acclimater le matériel progressivement. C’est à dire, par exemple ne pas le sortir d’un coup à l’extérieur dans le froid alors qu’il était bien au chaud! Le laisser un moment dans le sac,attendre, puis ouvrir le sac, attendre etc. Après je ne peux pas t’en dire plus car je n’ai jamais vraiment été confrontée à ça…
      Par contre la buée, due surement à l’humidité, j’ai testé! Dans la jungle lors du séjour chez les Mentawai, je pars en balade (pas de différence de température car la maison est complètement ouverte 😉 et là mon objectif est tout embué! J’essuie… et ça revient immédiatement!Pendant 1H impossible de faire de photos! Ca ne l’a pas fait à chaque fois et à part ce contre temps gênant ça ne m’a pas occasionné plus de problème que ça… Les boitiers reflex c’est bien costaud quand même !
      Je vous souhaite de bonnes photos alors! 😉 Et n’hésitez pas à nous faire un retour d’expérience du coup!

      • by Hervé

        Merci pour la réponse!
        Ca me rassure un peu de lire que les reflex c’est quand même du solide, plus j’en lis plus je me dis que c’est de la porcelaine des fois ^^.
        Après, du moment qu’on est conscients de ce risque d’humidité et qu’on prend un minimum de précautions comme celles que tu dis et qu’on essuie bien l’appareil au cas où y’a de l’indésirable on risque pas grand chose non ?

        • by admin

          Non c’est costaud quand même! Certains disent même en avoir fait tombé à l’eau et réussi à sécher… bon ça je tenterais pas 😉
          Donc oui, prenez toutes les précautions « de base », ayez un bon sac pour protéger le matos entre deux et…. éclatez vous 🙂

  3. by stéphanie

    Bonjour! Je pars pour l’Indonésie dans deux semaine et je me questionne…amener mon appareil Reflex ou non…Est ce que ça été encombrant pour vous a un moment ou un autre de peur de le perdre, de le faire voler, de le briser? Vous vous êtes empêché de faire une activités ou de vivre une expérience à cause de cela?

    Merci de votre partage.

    • by admin

      Bonjour Stéphanie, Forcément un reflex c’est encombrant… Mais pour ma part je ne pourrais pas partir sans… Le plaisir de la photo n’est pas le même avec un compact. Mais ce choix est vraiment personnel. Il faudra évidement en prendre soin, mais en Indonésie pour les vols c’est assez peu risqué (même si ça peut arriver n’importe où, c’est un pays sûr). Il ne m’a pas handicapé plus que ça…
      Bon voyage!

  4. by marie-Catherine barbelane

    Bonjour,
    Nous partons dans une dizaine de séjour pour un circuit Java Bali, j’ai admiré vos photos en particulier les portraits,
    Je pars avec un Canon 7D et mon 16/300mm de Tamron, je m’interrogeais sur l’intérêt de prendre également mon 70/200 à F/2.8 que je pense utiliser pour le Kawa Iejn , mais la description de la montée puis de la descente dans l’obscurité m’inquiètes un peu et je crains d’être trop chargée, d’autant que je ne suis pas sportive et que les dénivelés importants me rebutent, un conseil de votre part serait le bienvenu.

    • by admin

      Bonjour, alors en effet une ou ouverture a 2.8 est toujours intéressante a avoir… Après a vous de voir si vraiment vous ne pensez vous en servir que pour le KI. Si c est le cas c est peur etre bête de vous encombrer durant tout votre voyage. Mais sinon pour la descente dans le cratère je ne vois pas d inconvénient majeur car celui ci sera monté sue le boîtier et vous pouvez avoir l autre dans votre sac a dos…

      • by marie-Catherine barbelane

        Merci, je pense que je vais emporter ces 2 objectifs, j’en aurais surement l’usage, ma crainte était surtout liée aux difficultés de la montée du Kawa ijen.
        Nous voyageons avec un guide et un chauffeur,

        • by admin

          Oui ce n est pas un objectif qui va vous gêner dans la descente, surtout si vous n avez que ça. Et outre les vapeurs de soufre ce n est pas difficile il faut juste aller doucement. Bon voyage!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>