Preparatifs

Instagram

Le projet :

C’est décidé et c’est sûr : nous repartons ! Yohouuu !

Départ programmé le 24 août 2014 !! J-30 Tellement hâte …

Nous pouvons dire que l’expérience de voyage de 2013 ne nous a apporté que du positif et n’a fait que confirmer notre envie et même notre besoin de voyage.

A peine rentrés ça nous démangeait déjà et nous étudions les destinations possibles, les prix des vols, les itinéraires, le budget à économiser etc , de vrais mordus !

Alors d’après vous… On part où ? Et combien de temps ?

Énormément d’endroits nous font envie… D’autres pays d’Asie, l’Amérique latine, (l’Afrique aussi mais ça on laisse un peu tomber vu les situations d’insécurité un peu partout). A force de recherches, de calculs et de réflexions nous avons décidé que pour ce second long voyage il serait peut-être plus simple et plus sage de retourner en Indonésie ! He oui ! Ne soyez pas déçu, il nous reste encore plein de choses à y découvrir et de beaux projets vont voir le jour !

Pour finir ce qui tranchera définitivement sera le prix sensationnel du vol que nous avons trouvé : moins de 600€ (et en plus au départ de Marseille)! Il ne fallait pas rater ça ! 😉

Tout ceci m’a fait réfléchir aux avantages qu’il peut y avoir à retourner dans un pays que l’on connait déjà, et en fait il y en a pas mal ! Allez deux fois (ou plusieurs ) dans le même coin du monde ne veut pas dire faire deux fois le même voyage, ni voir les même choses, ni faire un voyage plan-plan. Je pense que vous nous connaissez suffisamment maintenant pour savoir qu’avec nous il faut que ça bouge, qu’il y ait toujours des découvertes et des rencontres !

Ce qui nous a grandement influencé (hormis le prix du billet d’avion et du coût de la vie sur place qui comptent également beaucoup) c’est l’envie intense de revoir des personnes avec qui nous avons commencé à tisser des liens l’année dernière. En effet plusieurs fois nous avons fait des connaissances qui nous ont touchées profondément et nos étapes étant toujours assez courtes nous avons eu un goût de trop peu… De mon côté mes projets de reportages photos ont pesés dans la balance. En effet le fait de retourner dans des endroits que je connais et où j’ai des contacts vont me permettre de mener à bien des projets davantage « construits ».

Pour ce qui est de la durée du voyage nous n’avons pas cherché bien loin : l’année dernière c’était parfait, ni trop long ni trop court, nous avons pu gérer le boulot à distance, le visa fait deux mois, donc… c’est reparti pour 59 jours en Indonésie (3 jours de plus que l’année dernière quand même!)

Voici une petite liste non exhaustive des raisons pour lesquelles voyager dans un pays qu’on connait déjà  est intéressant :

-Pour commencer ce n’est pas parce qu’on est déjà allé dans un pays qu’on connait tout sur tout et qu’on a tout vu. Par exemple en Indonésie nous ne connaissons que 3 îles…

-Le fait de savoir ce qui nous attend, de connaître les conditions de vie, de déplacement, les mentalités etc permet de préparer son voyage au mieux et de voyager dans de bonne conditions avec l’esprit tranquille. En plus on amorti les vaccins!

-En général après avoir passé du temps dans un pays on commence à connaître un peu la langue ce qui facilite les échanges (tant importants pour nous !). En effet l’année dernière avec les quelques mot de bahasa Indonesien que nous connaissions nous nous sommes beaucoup amusés et nous avions soif d’en apprendre plus afin d’échanger avec les habitants (qui dans les campagnes ne parlent pas anglais). Voilà qui sera fait dès que nous aurons mémorisé le maximum de mots du petit manuel Harrap’s que nous avons acheté !!

-Viennent ensuite les endroits où on estime avoir passé trop peu de temps et les rencontres jugées trop courtes. En effet ce type de voyage permet d’approfondir tout ceci et d’effacer ce sentiment d’inachevé.

-Avec ces personnes qu’on rencontre pour la deuxième fois il y a la possibilité de venir avec des cadeaux qui auront été spécialement choisis pour eux (et non juste amenés « au cas où ». J’avoue que cette perspective me réjouit à l’avance !

-Une raison un peu plus « personnelle » ou en tous cas spécifique à mon métier : Ce voyage sera bénéfique et nécessaire à mon travail photographique. En effet savoir où je vais me permet de préparer un projet plus précis. Je sais ce que j’ai réussi à avoir l’année dernière, ce sait ce qu’il manque et maintenant il y a plus qu’à prévoir comment le trouver ! J’ai des projets d’expos et de reportages plus précis que j’espère réussir à mener à bien avec l’aide des personnes avec qui je suis déjà en contact.

Le choix de l’ itinéraire :

Après avoir plus ou moins décidé que ce serait l’Indonésie, il a fallu affiner et voir quelles(s) île(s) aurait nos faveurs.

J’avais très envie d’aller dans la partie Indonésienne de Papouasie qui semble magnifique et préservée, mais après quelques recherches nous nous sommes rendus à l’évidence que le budget nécessaire aurait été considérable… Notre envie nous portait également vers les iles de Sulawesi et de Borneo (dans sa partie Indonésienne : le Kalimantan). J’ai tout de suite établi des itinéraires possibles. C’est assez compliqué car dans ces deux îles les déplacements sont longs, bref faire les deux nous aurait forcé à « courir ». En plus nous souhaitions cette année voyager un peu plus lentement. Ne faire qu’une de ces deux îles par contre nous semblait « long » pour deux mois… dilemme…

Finalement nous avons trouvé la solution : choisir une seule de ces deux îles, soit Kalimantan, et retourner quelques temps à Sumatra pour retrouver les endroits et les personnes qui nous avaient marquées . S’est ajouté à cela le fait que Seb, un de nos amis nous a dit que si nous retournions à Sumatra et en particulier chez les « Hommes fleur» il viendrait avec nous. Banco ! L’idée de partager nos expériences nous a séduite et à finalisé notre choix !

*PS : mon p’tit Seb ne t’inquiète pas on va venir t’aider à faire ton sac et on prendra bien soin de toi 😉

Indo carte3

Toujours à l’aide des blogs et sites informatifs j’ai concocté une ébauche d’itinéraire que voici :

Sumatra:

  • Nous commençons par le séjour chez les Mentawaï histoire d’être au top de notre forme et tout de suite dans l’ambiance ! (après 2-3 jours à Padang pour organiser les voyage). L’année dernière 2 jours et 3 nuits avaient été plus que trop peu, cette année ce sera donc une semaine pleine dans la famille. J’aimerais également avoir un reportage photos plus complet ainsi qu’échanger davantage avec eux, pas mal de questions trottent dans ma tête depuis…

  • Ensuite nous partirons dans la Vallée d’Harau retrouver Ikbal et sa famille dans sa paisible guesthouse que nous avions tant appréciée. Je rêve déjà d’être dans le hamac face aux rizières, avec le silence de cette campagne , seulement ponctué pas le coassement des grenouilles ou le cri des gibbons …. le temps s’y arrête…. 4 ou 5 jours seront nécessaires pour se relaxer et vivre au rythme Indonésien. C’est là également que nous avons hâte de retrouver notre fameux papi farceur de 84 ans ! Réellement nous pensons à lui très souvent et espérons passer de jolis moments en sa compagnie. (voir le carnet de route de l’année dernière pour ceux qui ne le connaissent pas)

  • Pour finir notre périple sur Sumatra nous retournons quelques jours au village de Sungai Pinang chez Ricky et Anne d ‘ « Authentic Sumatra ». Cette joyeuse ambiance de colonie nous avait séduite. Quoi de mieux avant le départ de Seb pour la France et le nôtre vers Bornéo que d’aller se mêler à la vie du village, et de dormir directement sur la plage dans un bungalow sur pilotis ! Dans ce village également j’aimerais mener à bien quelques projets… Je fourmilles d’idées que j’ai déjà partagées avec Anne qui est sur place…. à suivre…

Kalimantan:

  • Nous atterrirons à Banjarmasin, et passerons quelques jours dans cette petite ville du Sud qui a l’air superbe avec ses canaux et ses marchés flottants.

  • De là il y a un plan 1 : aller en bus ou bémo un peu plus à l’intérieur des terres vers Kandangan et Loksado. J’ai remarqué que cette région a l’air tout à fait authentique, paisible et charmante, nous y resterons une grosse semaine à dix jours en nous déplaçant simplement de village en village.

  • Pour le plan 2 : nous prendrions l’avion (oui, nous allons beaucoup prendre l’avion à Bornéo!) vers Balikpapan à l’Est et de là nous irions à Samboja, à la BOS (Borneo Orangutan Survivor, ONG Indonésienne pour la sauvegarde et la réhabilitation de ces grands singes, dont je vous parlerai plus amplement dans un article). Le problème est que ce centre n’est pas accessible au public. Il est même extrêmement surveillé et contrôlé, il en va de la santé des animaux. C’est donc en temps que photographe que je suis en train de monter un dossier (assez fastidieux… lettre de motivation, cv, casier judiciaire, examens médicaux divers et variés, et j’en passe, le tout en Anglais pour compliquer la chose.) Si j’ai la chance d’être acceptée je pourrai alors faire un vrai reportage complet sur le centre et ainsi rapporter en France des images qui témoignent de ce magnifique et difficile combat que mènent ces hommes et ces femmes qui se consacrent à la sauvegarde de la Nature. Je croise les doigts…

    Après 2 ou 3 jours là-bas, re-avion et retour à Banjarmasin pour le plan 1 en un peu plus court.

J’apprendrai quelques jours après avoir publié cette page que ma candidature a été accepté par la BOS  🙂

  • Ensuite nous nous envolerons vers Pangkalambuun au Sud-Ouest où nous allons également vivre quelque chose qui a l’air sensationnel dans le parc National de Tanjung Puting non loin de là : une croisière sur une sorte de péniche traditionnelle en bois où nous dormirons directement sur le pont à la belle étoile ! Durant 3 nuits et 4 jours accompagnés d’un guide et d’un cuisinier nous allons voguer sur une rivière à travers la jungle ! Chaque jour nous ferons escale dans un centre de protection des Orangs-outans où nous pourrons les observer de plus près (en tant que « simples touristes » cette fois car ces balades sont faites pour ça). Un détail mais pas des moindres qui s’ajoute à notre joie: mes parents nous rejoignent pour 15 jours ! En plus nous aurons le bateau pour nous quatre seuls!! Génial !!! Des moments uniques en vue…

  • Après ces quelques jours dans la forêt nous allons à nouveau prendre l’avion et partir cette fois vers un paysage d’une tout autre couleur : le bleu turquoise ! En effet à l’Est de Borneo se trouve l’archipel de Derawan ou nous allons pouvoir nager avec des tortues et nous reposer dans d’adorables bungalow en bois sur pilotis au dessus de l’eau (n’imaginez quand même pas les Resorts de Bora-Bora, ce sera un confort modeste à « l’Indonésienne »). Le trajet pour y arriver va être long et fatiguant nous y resterons donc 5 ou 6 jours soit jusqu’à ce que mes parents repartent.

  • Après ceci nous arrivons quasiment à la fin du voyage…… Nous nous imaginons qu’après 1 mois et 3 semaines dans des conditions assez sommaires, nous risquons d’être quelques peu fatigués. Ainsi c’est à Bali que nous irons passer 7 jours pour nous refaire une santé (et renouer avec un confort plus occidental!) avant de rentrer 🙂

 -Le budget :

L’avantage c’est que nous connaissons parfaitement le prix de tout ! L’année dernière les deux mois tout compris et sans nous priver (avec certaines excursions chères et un séjour à Bali plus cher que les autres îles) nous été revenus autour de 2700€/personne  dont 1800€ sur place.

Cette année nous partons avec un avantage , le billet d’avion pas cher et au total nous tablons sur 2000€ sur place ou un peu plus. Nous allons certainement économiser sur certaines choses comme les hébergements très peu chers et les trajets rares en voiture mais en contrepartie nous avons pas mal de déplacements en avion, qui même s’il ne sont pas très chers en soi (dans les 30-50€) représentent une somme rondelette par rapport au prix du reste !

Tout cela représente un certain budget, certes, mais pour deux mois de voyage ce n’est  pas vraiment cher  et il est même très difficile de faire mieux (à moins de beaucoup moins déplacer…) !

Souvenez vous également que ce qui est intéressant avec un voyage « long » comme celui là c’est qu’on va « économiser » en n’étant pas en France !! He oui ! Les courses, l’essence, EDF les sorties etc ça représente un bon petit budget ! On estime l’économie à environ 500€/pers sur deux mois sans exagérer, donc faite le calcul 2700-500= 2200€ coût réel du voyage !

Alors si vous rêver d’un tel voyage mais  trouvez l’excuse de dire « c’est cher ! »Relativisez et dites vous que ce n’est pas forcément plus cher qu’une semaine au ski , une autre à la mer et quelques restaus …  (Ou amis fumeurs, qu’un paquet de cigarette par jour pendant 1 an!!)

-Santé et formalités :

Je vous invite à visiter la rubrique du voyage 2013 puisque tout est identique.

Simplement j’ajouterai à ma trousse à pharmacie des petites choses comme des vitamines, du magnésium et des probiotiques histoire de renforcer l’organisme qui est mis à rude épreuve (je m’en suis rendu compte au retour). Egalement un changement de traitement anti palu. La Malarone( traitement conseillé) étant très chère nous allons prendre de la Doxycycline (qui à la base est un traitement contre l’acnée mais protège également contre la malaria).

-Equipements :

Idem, vous pouvez consulter la page « équipement » et le « point sur les bagages »

Rien de notable à ajouter si ce n’est que nous avons acheté une moustiquaire qui a l’air top. Nous l’avions déjà repérée l’année dernière mais elle coûtait un peu cher. Cette année je l’ai trouvée à 30€ ce qui est vraiment raisonnable sachant qu’elle se présente comme une tente. Pas besoin de la fixer au plafond, elle se monte en 2mn avec des arceaux en plastique et chose avantageuse elle est entièrement zippée ! On peut donc la poser sur un lit ou par terre et on est sûr qu’aucun insecte volant, rampant ou serpent ne pourra rentrer !! Je vais dormir sur mes deux oreilles 🙂 elle est juste un peu plus lourde mais vu qu’on avait de la marge ça ira.

Nous n’oublierons pas les chaussons amphibies de décathlon dont j’ai venté les mérite maintes fois (ils devraient me commissionner d’ailleurs) ! Cette année nous n’emporterons même pas de basket, elles les remplacent très bien ! Juste ces chaussures là et des tongs.

Également indispensable les ponchos et autre couvres sacs imperméables, lampe frontales et un stock d’ anti-moustiques.

Concernant les vêtements on avait déjà pas grand chose mais je crois qu’on va partir encore plus léger ! On passe notre temps mouillés et sales  donc on peut très bien faire la lessive en se lavant chaque soir. D’ailleurs une astuce amusante (surtout quand on ne s’y attend pas et qu’en entrant dans la salle de bain on tombe sur son compagnon en train de se laver ainsi) : passez sous la douche encore tout habillé, mouillez vous et savonnez vous  ! Plus facile quand on a rien pour poser les vêtements et les frotter ! Ensuite vous vous rincez et bien sûr vous vous déshabillez et vous lavez réellement cette fois 😉

On va peut-être  investir dans une ou deux « vraies » tenues solides de voyageur et c’est tout. (Oui quand j’ai vu les photos et vidéos l’année dernière je me suis demandé pourquoi j’avais toujours l’air d’être en pyjamas ! Hahaha ! Alors cette année je serai une vraie Indiana Jones en chemise d’aventurière!) En préparation également quelques tee-shirts personnalisés aux couleurs de mon site  histoire de faire un peu de pub!

Lectures :

Lorsqu’on voyage il est bien d’être « préparé » à ce qu’on va rencontrer. Je me passionne de plus en plus pour tous les lieux et les peuples que nous avons découverts ou que nous allons encore découvrir . Internet est idéal pour se documenter, mais j’ai également deux livres que j’ai beaucoup aimé à vous conseiller. Ils sont tous les deux à la fois informatifs, et très agréables à lire car ils racontent une histoire : celle de deux personnes passionnées.

Il s’agit de :

Sans titre

« Souvenirs d’eden. Ma vie avec les orangs-outangs de Bornéo  » de Biruté-M-F Galdikas.

Ce livre n’est plus édité depuis longtemps mais il est encore possible de le trouver d’occasion (parfois à des prix assez élevés!). Biruté Galdikas est la Diane Fossey des Orangs-Outans. Ce livre raconte comment elle est arrivé à Bornéo et a consacré sa vie à l’étude et au combat pour la sauvegarde de ces grands singes. J’ai pu découvrir comment a été créé un des centres que nous visiterons et apprendre énormément de choses sur le comportement des animaux.

Sans titre 2

  » Au pays des hommes-fleurs, Avec les chamans des îles Mentawai  » , de Raymond Figueras,  édition Transboréal.

J’ai découvert ce livre en faisant la connaissance de Raymond sur Facebook et j’ai dévoré son ouvrage dans lequel il conte ses nombreuses expéditions sur l’île de Siberut. J’ai pu apprendre certaines choses que je ne connaissais pas sur ce peuple et faire avancer un peu plus ma réflexion sur leur mode vie, son évolution et son avenir.

 

 

 

 

 

 

*Je tiens à adresser un petit message de remerciements à Sandrine qui gère la page Facebook

« Orangutan Outreach en Français »  (que je vous invite à aller « aimer ») qui m’a permis d’entrer en contact avec diverses personnes qui m’ont menées jusqu’au centre BOS de Samboja dans lequel j’espère aller faire un reportage.*

Voilà ! Vous savez tout ! Alors… Prêts pour de nouvelles aventures ? 😉

*N’oubliez pas d’aimer la page Facebook pour nous suivre au jour le jour et voir en temps réel les photos et commentaires inédits!

Instagram

4 Comments. Leave your Comment right now:

  1. by Cyril et Sarah

    Bonjour à vous deux et félicitation pour ce blog très réussi !
    Nous voudrions vous poser une question pour les tarifs chez les mantawai , nous avons pris contact avec Ricky guethouse et ils nous ont envoyé toute la doc ; mais voilà .. 2j/3 nuits pour 270€ chacun n est ce pas trop court sachant que le départ s effectue un mercredi et le retour un samedi soit 20 h de bateau A/R plus pirogue+marche ; en gros il n y aurait que la journée du vendredi que l’on passe entière avec eux ?
    Était ce le cas pour vous ?

    • by admin

      Oui! Et re-oui! Trop court!! Nous avons eu deux journées entières et trois nuits sur place et c’est passé très vite. Le trajet est long donc c’est également fatiguant! C’est pourquoi nous allons y retourner une semaine entière sur place. Si vous avez le choix restez plus longtemps! 😉

  2. by Figueras Raymond

    Bon voyage à Siberut et merci de parler de mon livre sur les Mentawai: Au pays des Hommes fleurs, avec les chamans des îles Mentawai. Beaucoup d’infos aussi sur Facebook, site « Archipel Mentawai », n’hésitez pas à vous inscrire.

    • by admin

      C est avec plaisir Raymond!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>