Sumatra: Bukit-Lawang

Instagram

02/09/13,  15H

photoBukitLawang01

2H de trajet (avec la même compagnie qu’à l’aller, si vous en avez besoin il faut appeler Samuel au 006281375488916, il est sérieux) sur une route défoncée qui passe au milieu des plantations de palmiers à huile (article à venir sur le sujet) ; Des hectares de plantations avec des dizaines de camions qui chargent les fruits, c’est impressionnant.
Arrivés à Bukit Lawang, la voiture nous dépose et nous devons faire un km à pieds pour rejoindre la guesthouse où nous avions décidé d’aller (mais il y en a pas mal et toutes ont l’air vraiment bien), la « Indra Valley » et son patron Obiwan qui nous a gentiment accueillis et envoyé des sms avant même notre arrivée. La chambre est sympa, dans le même style que la première pour le confort avec l’électricité en plus. On a un balcon donnant sur la rivière et un hamac. C’est familial, il n’ont que deux chambres.

planche IndraV
Ce qui nous a frappé ici c’est que c’est beaucoup plus touristique est moins isolé. Ca reste quand même « roots » mais il y a des petites boutiques (enfin des sortes de cabanes qui vendent des choses, quoi..) plus de monde et on a même l’électricité (du moins quand ça marche !) ! On est loin du havre de paix qu’est Tangkahan, mais ça a l’air bien sympa. Point important pour les nomades : il y a possibilité de changer de l’argent (pas de distributeur faut pas rêver !) et un cyber café !! Me voilà sauvée pour mettre à jour le site !

planche-B-L

Nous nous sommes installés : inspection du lit et de la salle de bain, mise en place de notre moustiquaire (la leur est bien trouée !) le plus hermétiquement possible repliée sous le matelas histoire de ne pas rêver de cafards ou de mygales !!!!
Il fait très chaud, on peut dire qu’on coule l’eau !!! En plus les vêtements mouillés ne sèchent pas beaucoup… notre nouveau parfum s’appelle « humidity » by « Sumatra »  😕
Cet aprèm c’est relax, juste visite des environs à pieds et demain trek dans la forêt pour voir les Orangs-Outans !!

Le 03/09/13 à 16H

Finalement le trek se fera demain car Obiwan ne le fait pas pour deux personnes et 3 autres  souhaitent y aller demain.
Ca tombe pas trop mal car nous n’avons pas trop bien dormi, la nuit dernière ; Des clients sont arrivés de nuit, puis nous avons un lézard Tokay qui crie dans la salle de bain (oui ici de gros lézard crient ! Et c’est puissant, il parait que ça porte sur plus de 100m !)) et pour finir le coq dès 4H… Donc ce fut journée tranquille le long de la rivière, avec un bon bain frais et photos des enfants qui se pressent toujours pour être photographiés ! Ici peu vont à l’école car c’est cher, du moins les petits, donc ils s’amusent dans la rue. De petits sauvageons qui n’ont pas leur langue dans leur poche et ne connaissent pas la peur ou la timidité !
Nous avons apprécié le coin même si il n’y a pas grand-chose à faire. C’est petit, une fois qu’on a parcouru le long de la rivière au milieu des boutiques et maisons, dans un sens et dans l’autre c’est fini. Se baigner et faire un trek sont les deux autres choses à faire.

planche-B-L02

Nous avons été surpris de voir que même si c’est plus touristique (en réalité nous avons croisés que peu de touristes, les « bouley » comme ils disent ici) les gens sont très accueillants et veulent toujours discuter ou être pris en photo. C’est très différent de Bali où dès qu’ils ont quelque chose à vendre ils deviennent collants et uniquement intéressés par l argent qu ils peuvent gagner avec nous. Chaque personne qu’on croise dit bonjour et en général engage la conversation (« where are you going ? » « where do you come from ? ») c’est vraiment une ambiance très agréable ! Moi qui souvent hésite à prendre certaines photos par peur d’être intrusive ou de paraitre voyeuriste je suis servie. Dès que je dis bonjour et que je montre l’appareil pour demander la « permission » les gens s’empressent de hocher la tête avec un grand sourire ! Et si ce n’est pas moi qui fais le premier pas, alors ce sont eux ! Ils sont énormément fiers lorsque je photographie leurs enfants !
planche-BukitL04

planche-BukitL03
Nous finissons l’après-midi à boire un jus de fruit au Sam’s bungalow qui est juste un peu plus loin que le nôtre et qui a une terrasse super. Aux portes du parc National, au calme, c’est un régal. Ils font gîte et couvert et je pense que c’est beaucoup mieux que là où on est ! Le Garden Inn également est vraiment top. On y a mangé hier soir et c’est super joli, le proprio est très gentil et aime pratiquer son français (plutôt bon d’ailleurs) ! Donc on peut dire qu’ici il y a beaucoup de logements sympas ici, le nôtre est bien, agréable, mais il y a mieux. Un endroit très joli et où on mange bien c’est le Tony’s. Terrasse au dessus de la rivière décorée de bois entremêlés et des plantes grimpantes, fauteuils confortables et nourriture excellente (nous avons testé le Mie goreng) pour pas cher.
Ce soir dodo de bonne heure histoire d’être d’attaque demain !
Et mauvaise surprise : après demain au lieu de partir à 8h30 du mat en bus c’est à 4H que nous devrons être prêts, car notre vol pour Padang a été avancé ! Je pense qu’on s’en est pas trop mal sortis pour le prix (encore auprès de Samuel) mais c’est 3 fois plus que le bus….

le 04/09/13 à 6H

Me voilà debout et dans le hamac à vous écrire ; En effet j ai passé une bonne nuit cette fois, mais j’ai été réveillée par la pluie qui tambourine sur le toit et je m’inquiète pour notre trek !!! Hier soir une pluie torrentielle est tombée pendant une heure, puis ça s’est calmé et là ça reprend… croisons les doigts !
En général le matin je me lève tôt, au minimum une heure avant Antony et ça me permet de « travailler » un peu. Une heure le matin une heure le soir minimum pour réussir à trier et commencer à retoucher les photos et écrire le carnet de voyage.
La pluie s’est calmée et la voisine Indonésienne étend son linge… Je crois que c’est bon signe  🙂

Le 04/06/13 à 17H

Nous venons de vivre une journée extraordinaire !!
Une journée de trek nous a coûté (avec collation fruits, repas, 5H de marche intensive avec les guides, « rafting » compris) 500 000RP/pers soit 38€ et on en a pour son argent ! Nous étions 5.
Ici on trouve un centre de réhabilitation pour les Orangs-Outans, dans le parc national de Gunung Leuser (un des plus grands parcs nationaux d’Asie avec ses 7900km2). Ce centre a été créé en 1973 et son but était de soigner et de remettre à l’état sauvage les singes ayant été capturés ou blessés. On compte environ 5000 singes dans cette zone qui est devenue un point d’intérêt et d’accueil pour les visiteurs . Ce grand singe qui a 87% en commun avec l’homme est en danger critique de disparition à Sumatra (voir article sur la déforestation rubrique « reportages »!). La population a chuté de 80% au cours des dernières années.
C’est donc une chance énorme d’avoir pu être face à face avec ces « hommes de la forêt » (traduction de l’Indonésien « Orang-outan »).
Nous nous demandions ce qu’allait être cette journée de trek, si c’était vraiment dans la jungle, si on allait voir des singes etc. Alors oui c’est réellement un trek en pleine jungle ! C’est assez intensif d’ailleurs ; Ca grimpe pas mal et il y a beaucoup de boue, la plupart du temps on devait avancer agrippés à des lianes ou racines.
planche-B-L05
Nos guides Jaka et Simon étaient supers (contact Jaka: [email protected] ou Tel 006282165038468), toujours à vérifier que tout se passe bien, à tout faire pour notre sécurité (car c’est quand même dangereux si c’est « mal » fait). Je peux dire que nous avons eu de la chance car nous avons réservé le trek directement auprès d’Obiwan en lui faisant confiance, mais j’ai vu lorsque nous avons croisé d’autres groupes que tous les guides ne sont pas top. Certains guides laissaient les gens juste en dessous des singes à prendre leurs photos alors que les nôtres nous demandaient déjà de reculer et d’être prêts à partir rapidement. D’autres encore essayent de nourrir les singes, ce qui est vraiment mal! Ensuite lorsqu’ils croisent des touristes qui ne leur donnent rien ils deviennent agressifs! C’est équivalent du » shark feeding » à Tahiti et il ne faut vraiment pas encourager ça!

Nous étions trempés de sueur mais quel plaisir !! Nous avons vu beaucoup de singes dont les fameux Orangs-outans !! C’est vraiment impressionnant ! On les défini comme semi sauvage, car ils sont sauvages mais ont l’habitude de voir passer des hommes. Nous avons découvert que sous leurs airs doux se cachent des bêtes féroces !! En effet dès qu’il y a un peu trop de monde (nous avons parfois été au même endroit que d’autres groupes) ou si quelqu’un ose trop s’approcher (il est recommandé de rester à au moins 7m) ils peuvent devenir agressifs. A plusieurs reprises nos guides nous demandaient de rebrousser chemin en courant car un des Orangs-outans visiblement pas content commençait à nous foncer dessus !! Imaginez voir ces bêtes énormes avancer à vive allure d’arbre en arbre (et en descendant vers le sol !) dans votre direction et devoir courir (ou du moins marcher très vite) sur un sol en pente parfois abrupte avec de la boue et des racines !!  Je peux vous dire que lorsque j’entendais  « GOOOOOO BAAACK »  je déguerpissais! Les guides nous ont expliqué que lorsque les singes atteignent le sol ils se déplacent extrêmement rapidement en roulant et peuvent attraper un homme, le mordre et essayer de l’emporter dans un arbre! C’est pour cela qu’il faut avoir de l’avance et partir dès qu’ils commencent à descendre dans votre direction.

Ce fut une expérience extraordinaire, dans une nature magnifique et sauvage … juste inoubliable ! Nous avons fini cette après-midi à nous baigner dans la rivière (quel plaisir cette eau fraiche après tant d’efforts !) et à faire une descente en « rafting » sur de grosses chambres à air accrochées les unes aux autres. Le tout sous une pluie battante qui a commencé juste à la fin de notre trek (heureusement !!!). Un grand ++++ à nos deux guides qui ont su nous livrer leur savoir et prendre soin de nous, le tout dans une ambiance de rigolade !
planche-B-L06

Par contre on a raté un truc et je suis dégoutée: il y a un endroit la « feeding platform » où il est possible de voir certains Orangs-outans semi sauvages qui viennent récupérer de la nourriture laissée par le centre. Je pensais que c’était compris dans la journée mais en fait non! Il fallait juste y aller le matin à 8h30…donc c’est trop tard pour nous…. Ce n’est pas dramatique l’essentiel est de les avoir vu dans leur environnement naturel mais j’aurais aimé les voir de plus près.
Malheureusement demain il faut partir…. une bonne douche (interrompue par une coupure d’eau hahaha), bagages faits, photos déchargées et triées….un dernier repas du soir et demain matin debout à 3H30 : journée fatigante en prévision. En plus le lézard dans la chambre se remet à crier !! il est dans la cloisons on ne peut pas le chasser, alors la nuit risque d’être vraiment courte ! Direction l’aéroport (4h30 de route) pour s’envoler vers Padang, puis en route vers la Harau Valley ou nous allons loger 3 nuits dans la seule guesthouse qu’il y ait : un éco Lodge en pleine nature, au milieu des rizières dans un
canyon… au calme…pas d’électricité…coupés du monde…. donc si vous n’avez pas de nos nouvelles de si tôt c’est normal  🙂

Instagram

6 Comments. Leave your Comment right now:

  1. by Jennifer

    Tu as toujours le mot pour me faire rire, ben votre parfum pas la peine de nous en ramener 😉 Hâte de voir les Oran Outangs

    • by admin

      Dommage ce parfum est gratuit! Lol

  2. by Jennifer

    Les 2 photos au milieu : la petite et le petit en bleu sont craquants : yeux malicieux et sourires à tomber !
    Contente que ce trek ce soit bien passé, je vous ai imaginé courir poursuivi par les singes, ça m’a fait sourire et le rafting a l’air super, c’est original , lol et c’est sympa de vous à 2 sur cette photo.

  3. by Mary, Mika, Romeo

    Coucou les amis!

    C’est avec plaisir et envie que nous lisons vos aventures et en parlant d’aventures, c’est peu de le dire:-))
    C’est super sympa de vous suivre ainsi et de nous faire partager vos expériences, on a un peu l’impression d’y être aussi!
    Profitez bien de tous ces moments privilégiés que peu de monde vivront…
    Gros bisous de nous 3!

  4. by Mimi

    Coucou nous avons regardé l’émission, après vous avoir lu puis voir cette émission ,très proche de ce que vous avez vécu nous a permis de revivre ces bon moments avec grand plaisir gros bisous à vous 2

    • by admin

      Coucou, à toute la famille! désolée de répondre si tard je n’avais pas vu le commentaire! Oui en effet ce « faut pas rêver » nous a nous aussi replongés dans nos souvenirs… et faits encore rêver… A bientôt bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>