Bali: Nusa Lembongan

Instagram

photo lemb

Le 12/10/13 à 17h

Nous sommes maintenant dans l’archipel de Nusa Penida, trois petites îles, à 20km au Sud De Bali. L’île la plus « touristique » (bien que réputée pour son calme et son authenticité) est Nusa Lembongan  (où nous sommes) ici c’est un décor bien différent : eau turquoise et sable blanc au programme ! Les touristes viennent ici pour la calme, le farniente, la plongée et le surf. Il y a également de  jolies choses à voir (outre la plage !), comme des falaises abruptes avec d’immenses vagues, ou  les ramasseurs d’algues.  80% des 7000 habitants travaillent à la culture des algues.  C’est donc leur unique moyen de gagner leur vie avec un peu de tourisme. Un « champ » de 2000m2 donne 500kg d’algues par mois, ce qui rapporte environ 80€. A cause du réchauffement du climat la production est passée de 500 tonnes en 2007 à 200 aujourd’hui … Nous irons voir ça de plus près.

Nous sommes partis d’Ubud ce matin à 9H directement de l’hôtel où nous avons  acheté notre billet de bateau (traversée Sanur-Lembongan) ainsi que le transfert depuis Ubud. Nous avions prévu de réserver auprès de l’agence Perama, la plus connue à Bali, puis nous nous sommes aperçu que de l’hôtel c’était le même prix et que nous n’avions pas besoin d’aller attendre à l’agence (ça nous aurait fait un gros morceau à pied !). Le transfert en Shuttle bus + le bateau coûte 150 000Rp soit 10€. Nous avons mis 45 mn environ entassés dans ce mini bus (mais avec la clim !!) pour rejoindre Sanur dans la partie Sud de Bali.

Il n’y a que deux départs avec la compagnie publique  le matin à 8 et 10h30. Nous avons mis 1H30 pour arriver (il est aussi possible de prendre un « speed boat » avec une compagnie privée qui met 30mn et coûte le double, 3 départs/jr). Le voyage s’est fait sur une sorte de grosse pirogue à balanciers et à moteur de 10mètres par 3 environ, qui sert avant tout de transport de marchandise, et nous avons voyagé sur le « toit ». La mer était plutôt calme ce qui ne nous a pas empêcher d’avoir des creux d’au moins 2 mètres vers la fin  (ça balance bien) ! Lorsque nous avons rejoint la côte nous avons découvert avec plaisir une belle eau turquoise…  Par contre c’est plein de bateaux. Au passage un conseil si vous faites la même traversée : n’oubliez pas comme nous de mettre de la crème solaire 🙂

Une fois débarqués sur la plage nous avons directement repéré à 200m environ,  le petit hôtel que nous avions réservé, le « Bunga Bungalow ». Une bonne surprise car sur le site il semblait sympa, mais une fois sur place c’est carrément beau !  Le restau surplombe l’eau cristalline, et tout est décoré façon récup’ locale : sièges et tables en carcasse de bateau, jardinières dans des bénitiers, bois flottés, guirlandes de coquillages, et plein de petits coins « cosy ». Notre chambre est à l’étage en peu en retrait, terrasse avec hamac et vue sur la mer (malheureusement plein soleil et ça chauffe dur !), chambre simple, presque rudimentaire, mais suffisant.  Ventilateur au plafond et eau chaude.  Nous payons 200 000Rp soit 13€.

planche-Lemb-1web

Après avoir mangé nous sommes allés directement au « Dive Concept »  un club de plongé avec qui j’avais échangé quelques mail et où ça parle le Français. Notre but ici est de réussir à voir le balais de raies Mantas ! En effet il y a un endroit « Manta bay » près d’une falaise où une douzaine de raies de plusieurs mètres viennent chaque jour se faire nettoyer par les vagues et manger. Le seul souci c’est que l’endroit est dangereux  si la mer est agitée (et elle l’est assez souvent) et personne ne peut garantir que nous puissions nous mettre à l’eau une fois sur place.  Nous avons longuement hésité sur l’option à prendre : soit faire simplement du snorkeling (il est possible de nager avec les raies si elles sont en surface) pour 250 000/pers soit 17€ ou faire une plongée (simplement un baptême car nous n’avons pas de niveau) pour 600 000/pers soit 40€. La plongée permet évidemment d’être plus profond et de pouvoir voir les raies d’ « en dessous », mais comme c’est plus cher, si jamais on ne peut pas plonger sur ce spot on aura perdu plus et on ne pourra pas forcément recommencer… En snorkeling, éventuellement on peut re-tenter le lendemain, voire si vraiment c’était top faire une plongée…  Nous avons eu du mal à choisir mais finalement nous avons opté snorkeling. Le rdv est prix, demain matin à 7h45 au club de plongée. On verra bien si nous sommes chanceux !

Le 14/10/13 à 9h

Hier nous avons eu une sacrée journée ! Nous avons fait pratiquement tout ce qu’il y a à faire sur l’île en un jour au lieu de plusieurs ! Ce n’est pas plus mal, ça nous permet d’avoir un aperçu de tous les endroits et de retourner là où ça nous plait vraiment. On sait qu’on aura rien raté, maintenant on peut profiter plus tranquillement.

En résumé  Nusa lembongan c’est : plusieurs plages et criques de sable blanc avec eau turquoise sur la côte Sud-Ouest et Sud ; La côte Nord-Ouest, elle, est parsemée de champs d’algues où à marée basse on peut voir travailler les « paysans de la mer » ; Et au Nord c’est la mangrove. Il y a également sur la côte Est un pont qui relie Nusa Lembongan à Nusa Ceningan, une île plus petite.

Notre départ pour la plongée a été décalé à 10h, du coup vers 7h30 nous sommes partis voir les ramasseurs d’algues, un très bon sujet photos pour moi ! Nous avons été sous le charme du paysage sur le chemin. Nous avons dû mettre  10mn en scooter pour y arriver et avons traversé le village de Jungutbatu (là où nous sommes arrivés en fait mais nous étions restés en bord de mer). C’est très calme et apaisant en effet. Je pense que c’est en grande partie dû au fait qu’il y a quasiment pas de voiture (nous avons dû croiser 2 camionnettes) donc tout le monde est à pieds, à vélo ou en scooter. Dans la rue principale les gens sont sur le pas de leur porte, discutent, balayent, vendent des fruits etc.  Il y a énormément de jolis petits temples sur l’île ce qui rajoute quelque chose de particulier à ce décor déjà magnifique. Nous avons ensuite rejoint le bord de l’eau (une eau toujours turquoise…) et avons vite aperçu ces fameux pêcheurs d’algues. A marrées basse ils se rendent dans leur « champ » qui est environ à 50 ou 100 mètres du bord et font leur récolte. Ils entassent les algues sur des bouées, des radeaux ou des barques. Ensuite ils ramènent le tout sur la plage, puis le transporte devant chez eux dans des paniers ; les algues sont alors étalées sur de grandes bâches et sèchent tranquillement au soleil. Il est vrai que cela dégage une odeur particulière mais ce n’est pas désagréable. Ces paysans vendent ensuite les algues qui sont exportées et utilisées pour l’industrie agro-alimentaire et cosmétique (surtout comme épaississant ou liant). Nous sommes resté un moment à les regarder faire, j’ai évidemment fait pas mal de photos ! C’est un très beau paysage, avec cette eau cristalline, les algues qu’on distingue juste sous la surface, et ces hommes et femmes qui travaillent avec des vêtements colorés.

planche-lemb-2web

planche-lem-3web

Après cela nous sommes monté tout à fait au Nord de l’île, là où fini la route et où commence la mangrove. Au départ nous avions prévu de loger là-haut pour 3 nuits de plus (après 4 au Bunga Bungalow) au Chiringuito. Mais finalement nous écourtons le séjour sur l’île car 4 jours seront suffisants. En plus cet hôtel avait l’air magnifique sur internet mais en vrai il semble presque à l’abandon (basse saison?). L’endroit par contre est vraiment très beau et très calme. C’est superbe. Le sable est un peu plus jaune et les « buissons » de mangrove d’un vert éclatant, la plage est brodée de mignons  warungs où on peut boire un verre ou manger. Nous avons beaucoup aimé. Après avoir bu un petit « watermelon jus » nous sommes repartis, direction le club de plongée !

Nous avons choisi notre équipement (nous avions nos masque et tuba mais pas les palmes et on nous a également conseillé une combi car il y a des courants très froids), et avons embarqué sur le bateau vers 10h30. Nous étions les 2 seuls snorkelers avec  6 plongeurs. Pour notre plus grande joie nous avons pu directement accéder à Manta Bay car la mer était plutôt « calme ». A savoir que calme veut dire qu’il est possible d’y aller, mais que ça secoue quand même ! On nous avait suggéré de prendre des comprimés pour le mal de mer et c’était justifié ! A un moment, après la première plongée on se sentait quand même nauséeux. Pas mal de houle et de belles vagues, ça bouge et ça éclabousse, bref ici la mer « calme » n’existe pas !  Le lieu est superbe, entouré de falaises. Tout de suite nous avons distingué de grosses tâches foncées qui se déplacent autour du bateau : les Mantas sont là !! Youhou ! Vite vite on s’équipe et on saute à l’eau. Trois plongeurs sont avec un accompagnateur, les trois autres avec un autre, et nous… ben tout seuls! Bon en même temps on reste en surface donc ce n’est pas bien compliqué, mais c’est quand même profond de 15 mètres environ et il n’y a pas de visibilité car l’eau est agitée et chargée en plancton. En réalité on ne voit pas plus loin que 5  mètres devant nous, et quand je dis voir…. En fait on ne voit rien parce qu’il n’y a rien ! C’est d’ailleurs ça qui m’a donné le mal de mer dans l’eau ! On a l’impression d’être nulle part, de ne pas bouger alors qu’on est trimbalés par les vagues. Du coup de temps en temps je sortais la tête pour avoir un repère car très vite on se sait même plus où est  le haut et le bas ! Tout ça pour vous expliquer que lorsque moins de 5 minutes après avoir sauté à l’eau nous nous sommes trouvés nez à nez avec une Manta ce fut une grande surprise !! Vu le peu de visibilité on ne peut les voir que quand elles sont tout près et elles apparaissent d’un coup ! Ca semble magique et irréel car elles surgissent de nulle part. Par contre c’est assez furtif, car dès qu’elles nous dépassent, 5 mètres plus loin elles disparaissent aussi vite qu’elles sont apparues… Nous en avons vu 2 ou 3 comme ça (je ne sais même plus !), mais pas de très grosses (max 2 mètres). Chaque fois elles étaient face à nous, on pouvait même dire qu’elles nous fonçaient dessus ! Puis elles passaient à côté et partaient. C’était superbe ! Le dessus est noir et le dessous blanc ce qui crée un super contraste et quand on se trouve en face on voit très bien leur grande bouche qui semble gonfler tout leur corps. Mon seul grand regret est de ne pas avoir eu d’appareil photo (oui , vous le savez c’est une obsession chez moi)!!!! Le compact sous-marin ayant pris l’eau à Sumatra, il ne restait que le petit caméscope vendu comme étanche mais que je n’ose pas mettre dans l’eau étant donné qu’on l’a acheté d’occasion et qu’il date un peu. J’ai quand même tenté un truc, j’ai mis le caméscope dans un sac étanche pour appareil photo (en double protection, quoi). Mais le résultat n’est pas concluant du tout !! Je ne voyais absolument rien de ce que je visais et je ne voyais même pas si j’allumais ou éteignais  l’appareil! En plus de ça, comme le viseur ne plaquait pas bien sur le plastique j’ai filmé et photographié l’intérieur de la housse !!! Trop nul ! J’ai une photo où par miracle j’ai visé la Manta en plein au milieu et où on distingue sa forme, mais c’est vraiment pas terrible . Mais du coup je me dis que si j’avais eu un vrai bon appareil j’aurais fait de supers photos en étant si près ! C’est rageant car non seulement je n’ai rien ramené de bon mais en plus les quelques secondes que j’ai passées à essayer de trifouiller l’appareil je ne les ai pas passées à regarder ce beau spectacle…. Je râle… (et en plus j’ai appris plus tard que des club de plongée louent des appareils !!!Grrrrr !) Tout ça s’est donc passé dans les 5 ou 10 premières minutes, puis ensuite…plus rien… c’était même un peu long pour nous parce qu’on n’y voyait rien, on ne voulait pas trop s’éloigner et il n’y avait rien d’autre à voir. Au bout d’un moment on s’est dit qu’elles étaient parties et on est remontés sur le bateau. Le premier groupe de plongeur remonte peu après et visiblement ça ne s’est pas très bien passé (un des gars a eu du mal à descendre) et ils n’ont rien vu ! On se dit alors alors qu’on a été chanceux !!! Puis le deuxième groupe remonte et là ils sont émerveillés et nous racontent qu’à 12 mètres de profondeur ils ont vu plusieurs grosses raies se faire nettoyer et ils les ont observées passer et repasser pendant 10 minutes au moins ! Bon … on est moyennement chanceux quoi ! Peut-être que si on avait plongé avec les bouteilles on aurait vu comme eux ? Mais peut-être qu’on aurait été dans l’autre groupe et qu’on aurait rien vu du tout ! On ne le saura jamais alors contentons-nous d’être satisfaits  d’avoir quand même vu de belles raies Manta ! Après ça, petite collation de thé et de gâteaux puis deuxième plongée à « Crystal bay ». Cette fois l’eau est extrêmement claire (la baie porte bien son nom) on dirait un aquarium, et dès que nous nous mettons à l’eau nous voyons le fond à 15 mètre en dessous de nous. Nous sommes allés un peu sur le côté où il y a moins de profondeur (4-5m) et donc plus de corail et de poissons. C’était pas mal, mais rien d’extraordinaire non plus. Nous avons vu de beaux poissons colorés , et de jolis coraux, mais c’était un peu limité en « périmètre », on ne pouvait pas trop s’éloigner car il y a des endroits où il y a un fort courant et comme nous étions à nouveau seuls tous les deux on n’osait pas trop s’aventurer plus loin. Bref c’était sympa, c’était beau , mais au bout d’une demie heure on en avait assez et on est remontés. En plus l’eau était en effet très froide !! Les autres nous ont bientôt rejoints et nous sommes rentrés. Le temps de décharger etc il est déjà 15h !! Après réflexion, nous aurions aussi bien pu plonger avec un des nombreux gars qui possèdent un bateau et ont l’habitude de mener les snorkelers sur les différents points. Nous étions allés voir un club agréé pour le côté « sécurité », mais au final on était seuls ! On a payé plus cher et pour pas grand-chose… Sur le coup on n’a pas percuté,  mais sinon on leur en aurait fait la remarque en rentrant.

planche-lemb4web

Nous avions décidé d’aller explorer le sud de l’île, et décidons d’y aller quand même et de se poser quand on trouve un endroit sympa pour manger et se reposer. Une chose en entrainant une autre, une erreur d’itinéraire (pas si simple de se repérer ! routes en très mauvais état et plusieurs chemins cabossés) et nous nous retrouvons tout à fait de l’autre côté de l’île face au pont pour aller sur  l’autre îlot ! Allez ! Maintenant qu’on est là, on y va ! Nusa Ceningan n’as pas à notre sens grand intérêt (malgré certains récits plus qu’enthousiastes que j’avais lus !) c’est très sec, rocailleux, il y a des maisons éparpillées mais peu de monde, la route ne suit pas le bord de mer, bref il n’y  pas un grand intérêt à en faire le tour (même si ça a dû nous prendre seulement  20mn). Par contre juste un peu plus bas que l’arrivée par le pont, en partant à droite  il y  a « secret beach » qui en effet est un  très joli coin  turquoise et c’est d’ailleurs là que sont installés les deux ou trois restaus ou logements de l’île. Ensuite nous sommes repartis sur Nusa lembongan pour essayer de trouver les baies que nous avions loupées en descendant et vu l’heure nous nous sommes dit qu’on mangerait carrément vers 17h un peu avant le coucher de soleil ; On fera deux repas en un ! Nous avons fini par trouver les chemins qui mènent à  «  Dream beach » (jolie plage de sable blanc avec un hôtel et des transats), puis à « Devil’s tear » (un endroit fantastique où les vagues claquent sur des falaises en dentelles et créent un paysage magique avec une impression de piscine à débordement) , à « Sunset beach » (comme son nom l’indique, un joli point de vue, et nous y avons réservé pour le soir suivant une table en bord de plage, avec piscine svp !). Pour finir, «  Mushroom beach » (petite baie avec des bateaux de pêcheurs et de touristes) où nous avons fini  par manger juste avant que la nuit tombe ! Vous l’aurez compris : on était assez fatigués de notre journée et n’avons pas demandé notre reste pour aller dormir ! De toute façon ici en Indonésie, on se couche comme les poules et on se lève avec le coq !

planche-lemb-5-web

Ce matin, nous sommes partis très tôt pour que je retourne faire des photos des ramasseurs d’algues avec la lumière du lever de soleil. Sur place à 6h… mince : la marée est encore haute !! En fait hier on y était pile au bon moment vers 8H30. Raté pour les photos ! Nous sommes allés prendre un petit déj devant la mangrove tout en haut dans cet endroit que nous avions bien apprécié hier. C’était très beau, mais le gros bémol c’est qu’il y a des dizaines de mouches qui rappliquent dès qu’on boit ou mange !  C’était vraiment désagréable et du coup nous sommes repartis juste après au lieu de trainer sur les chaises longues. Dommage. A présent  nous sommes installés chez nous au Bunga Bungalo sur un transat et c’est vrai qu’ici aussi c’est très joli !! On ne se lasse pas de la couleur de cette eau ! Pas d’autres plans pour l’instant si ce n’est retourner vers 16h faire des photos sur les falaises,  ensuite , 17h apéro dans la piscine de « Sunset beach »  (ça fait rêver non ?) et repas au coucher de soleil… Programme très sympa !

Le 15/10/13 à 5h30

5h30, oui ! Quand je vous dis qu’on se lève avec le coq ! Enfin là ce matin il était en forme et a commencé à chanter vraiment très tôt et je n’ai pas réussi à me rendormir chaque fois … pfff J’en profite pour prendre un peu d’ « avance » !

Hier nous avons donc un peu trainé le matin au Bunga Bungalow puis sommes allés manger juste à côté dans la guesthouse voisine le « Bungalow n°7 » (qui a l’air très bien au passage) et qui possède une piscine face à la plage. Cool ! Nous y sommes resté un peu plus d’une heure puis sommes partis aux falaises de « devil’s tear » (enfin pas tout à fait de suite car nous avons perdu un peu de temps à aller voir un pêcheur à la mangrove qui devait nous ramener faire du snorkeling aux Mantas et à d’autres endroits  le lendemain, avec des français qui ont la chambre à côté de nous. Puis au final il a  eu l’info que la mer va être très agitée donc on a  abandonné …sniifff). Effectivement la mer s’est déjà bien levée ! Le spectacle devant les falaises est époustouflant ! Les vagues ont une couleur turquoise foncée et éclatent contre les roches en un feu d’artifice de gouttelettes qui viennent jusqu’à nous. Vraiment impressionnant la force que ça a !

Ensuite nous nous sommes rendus au « Beach House »  sur Sunset beach (à Sandy bay) où nous avions réservé. C’est vraiment un endroit superbe qui mérite d’y passer une soirée (certes un repas y est plus cher qu’ailleurs, mais ça reste autour des 20 à 30€ à 2, plats et cocktails). Nous avons siroté un petit cocktail dans la piscine à débordement (on ne se refuse rien ce soir !!) en regardant les vagues plus loin. Puis nous avons dîné au coucher du soleil….splendide….un paysage de carte postale.

planche-lemb-6-web

Aujourd’hui au programme : départ tôt vers 6h pour aller faire un petit tour en barque dans la mangrove (avec  le  « captain » avec qui on devait faire du snorkeling). Il faut en effet y être très tôt car ensuite la marée baisse et on ne peut pas voir grand-chose car plusieurs canaux sont rapidement à sec.  Dernière journée, demain matin nous partons retrouver Bali. Nous avons eu une réduc pour prendre le speedboat (on a rien demandé en plus ! Comme c’est la basse saison ils veulent remplir les bateaux) ça ne nous coute que 2,5€ de plus et on gagne 1 heure sur la traversée.

Même jour, 15H

Ce matin le petit tour en barque dans la mangrove était sympa (6€ à 2). Rien de transcendantal mais agréable. C’est très joli et très calme surtout. C’est apaisant de glisser sur l’eau avec le seul bruit des grillons et des oiseaux. Ca donne des paysages dignes de films fantastiques (voire de films d’horreur !) Ca a duré une grosse demi-heure puis nous avons pris le petit déj  sur place devant la plage.  Nous étions avec un ami du Captain Wayan pour le tour en barque, puis ce dernier est revenu de la pêche ravi de nous montrer son butin !

planche-lemb-7web

Nous discutons, et il nous dit que finalement les vagues n’étaient pas aussi grosses que prévu et que nous aurions réussi à aller à Manta Bay ! Rhhooo mince ! Il me dit que demain ce sera encore mieux, et qu’il a déjà un groupe de 12 personnes ! Re-mince ! Je réfléchi vite fait et en touche deux mots à Antony puis je tente de nous incruster avec eux (notre bateau est normalement prévu à 8H mais il y en a un également à 15h) ! Opération réussie,  il nous dit ok pour 250 000 pour 2 personnes (moitié moins que le club de la première fois) avec trois spots de plongée. Géniaaal ! Nous rentrons vite décaler le bateau et chercher où louer un appareil sous-marin.  Nous faisons deux clubs qui refusent car ils ne les louent que si on plonge avec eux… Finalement la  sympathique directrice du 2ème club, appelle un ami a elle qui a un appareil et le tour est joué ! Ca nous coûte 250 000RP, un peu cher mais au final en tout ça fait 500 000 soit le même prix que la première fois (17€/pers) mais avec un appareil et  3  plongées ! Après ça nous sommes allés chercher un salon de massage qu’on nous a recommandé (les locaux vont là). Pas possible de suite nous prenons rdv pour l’après midi 16h. D’ici là repos dans une des nombreuses guesthouses  qui bordent la plage et ont une piscine. Soirée tranquille au Bunga Bungalow.

Le 16/10/13 à 13H

HO-MY-GOD! Quelle  journée!!

Nous sommes partis ce matin vers 7h30 avec le captain Wayan et une bande de russes bruyants. C’était pas gagné ! La mer était bien plus calme que la première fois et  lorsque nous sommes arrivés sur une des baies de « Manta Bay » il y avait déjà au moins 5 bateaux de plongeurs ! Encore moins gagné ! On s’approche et Wayan fait des signes à l’un des autres capitaines qui lui confirme que oui, il y a bien les raies !! En nous mettant debout en effet nous apercevons très vite les grandes tâches qui se déplacent et bientôt nous voyons même de temps en temps dépasser leurs ailes à la surfaces ! Elles sont très très près ! Ni une ni deux, avant même que les autres aient eu le temps de respirer je m’équipe et je plonge ! Armée de mon appareil (je fais quand même une prière pour qu’il fonctionne bien) j’atterris dans l’eau et découvre avec plaisir que j’y vois beaucoup mieux que la première fois. Avec une visibilité à au moins 20 mètres c’est mieux ; Je fais un tour d’horizon et ne repère rien…mince… je sors la tête de l’eau et regarde Wayan sur le bateau pour l’interroger. Il me fais signe d’aller de l’autre côté. Me voilà partie à toutes palmes dans la direction qu’il m’indique : au bout de 50 mètres je vois une magnifique raie tournoyer devant mes yeux !!! Celle-ci ne se sauve pas comme la première fois, elle prend son temps. Moi je fais une vidéo, des photos et prends le temps d’apprécier le spectacle… Mission accomplie !! Après ce n’est que du bonus, pendant une demi-heure environ nous restons dans l’eau et avons la chance de  voir passer et re-passer plusieurs Mantas (7 ou 8 d’après notre captain). Elles effectuent de véritables danses autour de nous. Elles disparaissent, puis reviennent, tantôt à la surface tantôt à 1 ou 2 mètre en dessous. C’est magique !! Nous nous retrouvons souvent à 30cm d’elles ! Elles foncent droit vers nous avec leur grande bouche qui s’ouvre puis leur trajectoire dévie presque au dernier moment et elles nous frôlent presque. Je suis ravie, j’aurais presque pu faire des bons dans l’eau ! j’ai même un peu bu la tasse à force de faire des « ho » et des « ha »  hahaha. Comme quoi, ces belles créatures ne semblaient pas dérangées par tout ce monde, elles semblaient plutôt curieuses et amusées !  Cette fois j’ai pu vraiment les voir et les observer et en prime j’ai de belles vidéos et photos… what else ?

Après ça nous sommes allés sur un autre spot « the wall » comme son nom l’indique il y a un tombant qui permet de voir parfois de très  gros poissons. Nous en avons vu quelques-uns d’une belle taille (dans les 60cm par 30cm). Nous avons fini par « mangrove point » qui vous l’aurez deviné se trouve juste à côté de la mangrove. C’était vraiment très joli ; Beaucoup moins de profondeur (entre 1 et 2 mètre), de superbes coraux et de jolis petits poissons colorés. Un léger courant fait défiler tout ça devant nos yeux et c’est vraiment très agréable. J’ai retrouvé le genre de sensation que j’avais eu en Polynésie dans les jardins de coraux.

planche-lembo-8web

Là nous sommes revenu à côté du Bunga Bungalow, et sommes à la piscine à la guesthouse voisine. Notre bateau part à 15H et nous allons passer deux jours à Legian, où nous retournons pour du shopping de fin de voyage (plus qu’une grosse semaine j’y crois pas !!!!) et faire du surf.

Pour conclure je dirais que Nusa lembongan est un incontournable de Bali!

Instagram

9 Comments. Leave your Comment right now:

  1. by Jennifer

    J’adore tes photos, les vagues qui se fracassent sur les rochers, c’est whaoouuu, le rendu est vraiment génial. Tu me fais trop rire, je t’imagine comme une petite fille toute excitée qui est déjà dans l’eau alors que les russes doivent être encore sur le bateau (limite à boire une bière, lol ), et je me fais rire aussi car je lis tes récits aussi comme une petite fille avec un grand sourire sur le visage, en me disant suspense : auront-ils réussi à voir ces raies ? et je suis ravie que la réponse soit ouiiii 😉 Je trouve que depuis le début vos vacances se passent vraiment bien à part 1 ou 2 petites choses mais rien de très grave, vous êtes vraiment chanceux dans le déroulement su séjour.

    • by admin

      Moi aussi je souris quand je te lis, car je t’imagine! Ca va nous manquer tout ça!
      En tous cas comme tu le dis si bien, tout s’est très bien passé depuis le début; Nous avons été vraiment chanceux de faire ce voyage quasi idéal…

  2. by Caroline Pignatti

    Quasi idéal…et vraiment magique !!!

  3. by Delphine Maunoury

    Après avoir lu cette étape, nous regrettons vraiment de ne pas avoir eu le temps de faire Nusa Lembongan durant notre périple de cette été. Dommage!! Ton descriptif et tes photos donnent terriblement envie.
    Bonne fin de séjour
    Delf & Guillaume

    • by admin

      Alors ce sera l’occasion de repasser par là un de ces jours 😉

  4. by Soussou

    Bonjour,
    J’ai 4 jours à répartir entre les Gili Islands et Nusa Lembogan : j’hésite à rester 3 jours aux Gili et 1 jour seulement à Lembogan OU 2 jours aux Gili et 2 jours à Lembogan. Que me conseilles-tu ?
    Est-ce que faire Lembogan en 1 jour (arrivé en speed boat le matin, départ le lendemain matin) peut suffire ? Je suis amatrice de snorkelling avec mon copain mais aussi de belles plages et randonnées.
    Merci d’avance pour tes conseils !

    • by admin

      Alors je ne connais pas les îles Gili alors je ne peux pas en parler, mais pour ce qui est des belles plages et des randonnées tu peux oublier sur Lembongan… Par contre comme tu as pu le voir le snorkeling y est pas mal surtout pour les Mantas. Par contre en 1 jour et même 2 c est pas garanti (meteo, trouver un pêcheur etc) .Moi je préfère faire un endroit en prenant le temps plutôt que deux a moitié mais c est très personnel… Si tu tiens a en faire 2 je dirais 2jrs et 2jrs. En espérant t avoir aidé! Bon voyage

  5. by Soussou

    Du coup faire un seul jour à Lembogan ça ne vaut le coup ?
    Le snorkelling à Lembogan c’est surtout pour voir les Mantas ?

    • by admin

      Oui si vous voulez juste faire du snorkeling ça doit être faisable mais aussitôt arrives il vous faut trouver quelqu un pour vous mener plonger… Ça doit pas être impossible des guesthouse le proposent sûrement.
      Et Lembongan est réputée pour les manta mais évidement il y a aussi d autres poissons 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>